De quoi le suicide est-il la réponse ?

Options d'événement

Invités confirmés

De quoi le suicide est-il la réponse ?

De quoi le suicide est-il la réponse ?


“Il n’y a qu’un problème philosophique vraiment sérieux : c’est le suicide. Juger que la vie vaut ou ne vaut pas la peine d’être vécue, c’est répondre à la question fondamentale de la philosophie. Le reste, si le monde a trois dimensions, si l’esprit a neuf ou douze catégories, vient ensuite. Ce sont des jeux : il faut d’abord répondre. […]
Galilée, qui tenait une vérité scientifique d’importance, l’abjura le plus aisément du monde dès qu’elle mit sa vie en péril. Dans un certain sens, il fit bien. Cette vérité ne valait pas le bûcher. […]
Un geste comme celui-ci (le suicide) se prépare dans le silence du cœur au même titre qu’une grande œuvre. L’homme lui-même l’ignore. Un soir, il tire ou plonge. D’un gérant d’immeubles qui s’était tué, on me disait un jour qu’il avait perdu sa fille depuis cinq ans, qu’il avait beaucoup changé depuis et que cette histoire « l’avait miné ». On ne peut souhaiter de mot plus exact . Commencer à penser, c’est commencer d’être miné. La société n’a pas grand-chose à voir dans ces débuts. Le ver se trouve au cœur de l’homme. C’est là qu’il faut chercher. Ce jeu mortel qui mène de la lucidité en face de l’existence à l’évasion hors de la lumière, il faut le suivre et le comprendre. "
Le mythe de Sisyphe. Albert Camus. 

Bon, je sais, le sujet ne compte pas parmi les plus réjouissants, mais il n’est pas inintéressant de s’efforcer d’analyser finement ce qui se passe dans le cerveau du suicidant, de « suivre et de comprendre » comme nous y invite Albert Camus, et non pas de juger et de condamner.

Une ou deux données 
Le suicide est un problème qui touche le monde entier et presque toutes les tranches d’âge. Au niveau mondial, les taux de suicide sont supérieurs chez les personnes âgées de 70 ans ou plus. Mais dans certains pays, c’est chez les jeunes qu’ils sont le plus élevés. Fait notable, le suicide est la deuxième cause de décès chez les 15-29 ans dans le monde. (Rapport de l’OMS 2014)
(Rapport de l’OMS 2014)
En France, le taux de suicide est le plus élevé parmi les pays européens, 18 cas pour 100 000 habitants, contre 12 dans les autres pays.

Ressources à lire :
- Suicide, l'impensé français. Philomag.

- Observatoire national du suicide.

- Schopenhauer et le suicide

- Le suicide, un problème philosophique

Ressources à écouter : 
- Attachement, société et suicide, conférence de Boris Cyrulnik. Podcast de l'université de Lyon2

- Les suicides des adolescents. Chronique de Brice Couturier. France Culture

- Comment enrayer le suicide des jeunes Amérindiens en Guyane française ? Le choix de la rédaction. France Culture.

- Lettres de suicide de Simon Critchley. Deux minutes papillon. France Culture.

- Suicide au travail : les employeurs devant la justice. Sur les docks, France Culture.

- Le suicide des médecins. Sur les docs, France Culture.

- Le suicide des policiers. Le choix de la rédaction. France Culture.

- Se donner la mort au XVIII siècle. Concordance des temps. France Culture.

- Philosophie du suicide sur wikipedia

 

Pour les commentaires, c'est ici. 

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus