Peut-on fonder une éthique sur le plaisir ? Les éléphants sont-ils exemplaires ?

Options d'événement

Invités confirmés

Peut-on fonder une éthique sur le plaisir ? Les éléphants sont-ils exemplaires ?

Peut-on fonder une éthique sur le plaisir ?
Les éléphants sont-ils exemplaires ?

Le plaisir est présenté comme étant immoral (notamment d’après les 3 monothéismes), il se rapporte également au plaisir pour soi, à une forme d’égoïsme invétéré.
De ce point de vue, celui qui fait plaisir à autrui recherche encore son propre plaisir.
Se pose ainsi la question : Peut-on fonder une éthique sur le plaisir ? 
C’est le titre que Henri Pena-Ruiz, philosophe, donne à son cours (voir ci-dessous), mais reprenons la question à notre compte, et faisons-lui un sort. 

Définition
- Ethique (du grec ethos, moeurs), façon d’être, discipline qui s’occupe de la façon d’être.

- hédonisme (du grec hēdonḗ, « plaisir ») doctrine selon laquelle la recherche du plaisir et l'évitement du déplaisir constituent l'objectif de l'existence humaine.

- L'eudémonisme (du grec eudaimonía, « béatitude » doctrine qui pose comme principe la recherche du bonheur individuel ou collectif qui est la fin suprême vers laquelle tend toute activité humaine.

- Le plaisir, selon "Psychologie" est le contraire de la douleur. Il correspond à un état émotionnel agréable né spontanément d'une situation donnée, de la satisfaction d'un désir ou de la perspective de cette satisfaction. Physique, psychique ou intellectuel, il concerne tous les âges et est, comme le désir, indispensable à l'équilibre d'un être humain. Son refus, conscient ou inconscient, révèle un trouble psychique

Citations
- Le plaisir (la volupté) est guide de vie.
Lucrèce.
- Seule, assurément, une farouche et triste superstition interdit de prendre des plaisirs.
Spinoza
- Le désir est l'essence même de l'homme, c'est à dire l'effort par lequel l'homme s'efforce de persévérer dans son être.
Spinoza.
- Notre bonheur ne consistera jamais dans une pleine jouissance, où il n’y aurait plus rien à désirer; mais dans un progrès perpétuel à de nouveaux plaisirs et de nouvelles perfections.
Leibniz
- Le bonheur positif et parfait est impossible ; il faut seulement s’attendre à un état comparativement moins douloureux. Schopenhauer
- Qu’est-ce que le bonheur ? Le sentiment que la puissance croît, qu’une résistance est en voie d’être surmontée.
Nietzsche


Ressources

Peut-on fonder une éthique sur le plaisir ? Cours de Henri Peña-Ruiz sur France Culture.
Eloge du plaisir, Spinoza. Simone Manon dans Philolog.
Le plaisir a-t-il des limites éthiques ? Un article de Olivier Massin, philosophe, dans Rts découverte.
Le couple douleur-plaisir à la lumière des neurosciences. Conférence de Claudine Tiercelin (Collège de France)

 

Pour les commentaires, c'est ici. 

 

 

Les règles du plaisir d'être ou du bonheur de vivre que l'on se donne,
créent-elle une éthique individualiste ? 

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus