Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Options d'événement

Invités confirmés

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?

On doit la question à Leibniz. La formule est belle, elle l’est d’autant plus qu’elle fait entrevoir, l’espace d’un instant, une absence de la pensée. En effet, à priori, la pensée ne peut s’attaquer à ce genre de question. Pour une part, le rien est difficilement représentable et, d’autre part, entre le rien et le quelque chose, il faut pouvoir se représenter un cheminement/processus de l’advenue des choses. Or, jusqu’à preuve du contraire, et dans le domaine des questions fondamentales (les premières causes) seuls les prophètes avancent des propositions/croyances dans ce domaine, mais non la science, pour qui toute proposition doit être suivie de justification, ni les philosophes qui formulent des propositions, des modèles de raisonnement, autrement dit, des hypothèses de travail (et non des vérités). Enfin, il y a comme une forme de contradiction dans la question, en ce sens que, de « rien », comment concevoir qu’il puisse en naître quelque chose ?

Pour les personnes qui s’intéressent à la méditation, la question du rien peut valoir introduction pour aborder des fonctionnements différents de nos processus cognitifs. Dans tous les cas, la question du rien a valeur heuristique, elle est comme un tremplin qui stimule la découverte.

 

Proposition pour notre échange :

> Tour de table informel avec comme illustration, des questions que vous souhaitez suggérer. Par exemple :

- Pourquoi y a-t-il eu Me Too, plutôt que pas Me Too ?

- Pourquoi, quoique l’on en pense, le monde tend-il vers de plus d’égalité (plutôt que pas) ?

- Pourquoi le pouvoir semble conduire inévitablement vers l’abus de pouvoir (plutôt que pas) ?

- Pourquoi tant d’inertie dans nos comportements, alors que la vie (biologie, psychologie, environnement) nous contraint à évoluer ?

- Pourquoi la nature (d’après Galilée) est-elle écrite en langage mathématique ?

- Pourquoi y a-t-il de la culpabilité, plutôt que pas ?

- Etc… à vous de profiter de ce moment pour suggérer vos questions.

>> Le débat portera sur les propositions qui retiennent l’intérêt le plus grand. Si la diversité des propositions est trop grande, on resserrera notre choix sur une thématique (qui peut recouvrir plusieurs questions).

- Philosophiquement parlant, on part de l'ontologie (philosophie de l'être) pour se diriger vers les comment (les processus).

 

Des ressources :

Rien (1/4) : Pourquoi y-a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Francis Wolff invité des Chemins de la philo. France Culture.

Vivons-nous dans le meilleur des mondes / Y a-t-il une raison à tout ? Série sur Leibniz des Chemins de la philosophie. France Culture.

- Discours sur la métaphysique (Leibniz). Série des Chemins de la philosophie. France Culture.

La notion du vide. Conférence d'Etienne Klein.

Des informations peu connues sur l'univers. Entretien avec Etienne Klein.

Leibniz. Article de Cosmovision.

 

Une citation résumée de Gorgias (sophiste) :

1° il n'y a rien;

2° s'il y avait quelque chose, on n'en pourrait rien savoir;

3° si on en savait quelque chose, on ne pourrait l'exprimer par le discours.

 

Forum ici (+ compte-rendu)

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus