Comment le paraître devient l'être ? Nietzsche

Options d'événement

Invités confirmés

Comment le paraître devient l'être ? Nietzsche

Comment le paraître devient l'être ? Nietzsche


Proposition pour notre prochain débat :

- A partir de l'extrait de texte ci-dessous, on fait un tour de table informel où l'on propose une question, éventuellement une courte réflexion.

- Après ce tour, on réorganise l'ensemble des questions pour les traiter selon un ordre progressif (du plus simple au plus complexe), ou on en vote une en particulier (notamment parce qu'elle comprend toutes les autres).

- Ensuite, on fonctionne comme d'habitude : on parle à son tour, on met en lien son intervention avec ce qui a été dit jusqu'à présent.

> l'idée est de faire progresser le débat, c'est-à-dire, d'en clarifier les enjeux (sociaux, philosophiques, éthiques...),

- Pour cela , on s'efforce d'expliquer (de rendre claire) les raisons de sa pensée (c'est l'argumentation)

- Pour questionner une idée, on peut tenter d'identifier les présupposés à partir desquels les propositions sont faites,

- On peut également repérer les thèses (les idées défendues), formuler les problématiques (les contractictions) qui dérivent des idées défendues.

- Dans la mesure du possible, on évite de se répéter, de donner des conseils, de faire la promotion de ses convictions.

- On n'hésite pas à poser des questions, à questionner les propositions.

 

Extrait de texte pour notre débat

" Le comédien ne peut en définitive cesser, fût-ce dans la plus profonde douleur, de songer à l’impression produite par sa personne et à l’effet d’ensemble scénique, même par exemple à l’enterrement de son enfant ; il pleurera sur sa propre douleur et ses manifestations comme s’il était son propre spectateur. L’hypocrite, qui joue un rôle toujours le même finit par cesser d’être hypocrite ; ainsi les prêtres qui, dans leur jeunesse, sont d’ordinaire, consciemment ou non, des hypocrites, deviennent enfin naturels, et c’est alors justement qu’ils sont réellement prêtres, sans aucune affectation ; ou bien si le père n’en vient pas à bout, peut-être le fils, qui profite de l’avance paternelle, héritera de son accoutumance. Quand un homme veut pendant très longtemps et avec entêtement paraître quelque chose, il lui devient à la fin difficile d’être autre chose. La vocation de presque tout homme, même de l’artiste, commence par une hypocrisie, par une imitation de l’extérieur, par une copie de ce qui produit un effet. Celui qui porte sans cesse le masque des grimaces amicales doit finir par prendre du pouvoir sur des dispositions bienveillantes sans lesquelles l’expression de la cordialité ne peut se trouver, — et lorsqu’à leur tour elles finissent par prendre du pouvoir sur lui, il est bienveillant. "

Nietzsche : n° 51. Comment le paraître devient être. Chapitre II. Pour servir à l’histoire des sentiments moraux – Humain, trop humain I.

 

Ressources

- Humain, trop humain. Texte en accès libre sur Wiki.

Le cours sur Nietzsche de M. Onfray, volume 1.

Le cours sur Nietzsche de M. Onfray, volume 2.

NIETZSCHE contre FOUCAULT. Par Jacques BOUVERESSE. Géraldine Mosna-Savoye 2016. Les chemins de la philosophie

Nietzsche, la philosophie comme remède à la civilisation. interview sur Le livre de Peter Sloterdjik par Martine Béland

Les exercices spirituels dans la philosophie de Nietzsche. Article de Gaëlle Jeanmart (Philosophe, responsable de Philo-cité.


Forum ici. 



 

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus