L’amour est-il définissable ? Est-il attention créative ? Présenté par Laura.

Options d'événement

Invités confirmés

L’amour est-il définissable ? Est-il attention créative ? Présenté par Laura.

Merci Laura pour ton sujet : L’amour est-il définissable ? Est-il attention créative ?

Autrui en moi-même : dépendance ou autonomie, symétrie ou réciprocité ?

 

Parler d’amour sous une perspective philosophique n’a rien d’incroyable, contrairement à ce que peuvent dire et penser certains intellectualistes. D’autant plus qu’aujourd’hui, notre opulente société capitaliste, a transformé cette « nourriture » indispensable à l’être humain en un produit du marketing, un objet de consommation.

 

Nous ne rechercherons pas à inhiber un sentiment ou à le rationaliser, nous nous évertuerons plutôt rechercher un équilibre évolutif dans la relation sentimentale. Nous parlons de l’amour, celui qui le naturalisme a réduit et classifié comme événement « nécessaire à la reproduction de l’espèce humaine », tout comme la religion de l’Ancien Testament. Pourtant, les relations sentimentales ne sont pas du tout nécessaires, et l’expression « tomber amoureux » signifie que l’on peut vouloir ne pas tomber. L’amour, ce mot d’origine latine, dans l’ancienne Grèce prenait trois acceptions différentes : éros, la passion et le plaisir, philia, l’amitié et agapè, la compassion, comme nous dit Comte-Sponville dans ses Leçons philosophiques.

L’altérité reste le dénominateur commun de tout type d’amour.

Comment est-il possible de nous rapporter à cette altérité ?

 

Examinons comment Simone Weil, philosophe française du XXI siècle, dans son texte extrait de Formes de l’amour implicite de Dieu, en Œuvres, p726, pourrait nous aider à trouver un abordage possible, bien que provisoire, à notre recherche :

 

"La charité du prochain, étant constituée par l’attention créatrice, est analogue au génie.

L’attention créatrice consiste à faire vraiment attention à ce qui n’existe pas. L’humanité n’existe pas dans la chair anonyme inerte au bord de la route. Le Samaritain qui s’arrête et regarde fait pourtant attention à cette humanité absente et les actes qui suivent témoignent qu’il s’agit d’une attention réelle.

La foi, dit Saint Paul, est la vue des choses invisibles. Dans ce moment d’attention, la foi est présente aussi bien que l’amour.

De même un homme qui est complétement à la discrétion d’autrui n’existe pas. Un esclave n’existe pas, ni aux yeux du maître, ni à ses propres yeux. Les esclaves noirs d’Amérique, quand ils se blessaient par accident le pied ou la main, disaient : « Cela ne fait rien, c’est le pied du maitre, la main du maitre ». Celui qui est entièrement privé de biens, quels qu’ils soient, dans lesquels est cristallisée la considération sociale, n’existe pas. Une chanson populaire espagnole dit en mots d’une merveilleuse vérité : « Si quelqu’un veut se faire invisible, il n’y a de moyen plus sûr que de devenir pauvre ».

L’amour voit l’invisible."

 

Questions en partage pour notre débat :

Y a t-il une symétrie possible en amour ? Symétrie qui renvoie à l’équilibre des plats d’une balance. Y a-t-il une justice en amour ? Est-il possible parler d’une morale de l’amour ? « Aime les autres comme soi-même », est-il aussi un impératif catégorique ?

 

Références possibles :

Francis Wolff : Peut-on définir l'amour ? Conf. à l'ENS. 2016

L'amour comme paradigme de la morale chez Vladimir Jankélévitch. Un article dans Mémoire On Line.

Merleau-Ponty, sur la transcendantalité du sentiment amoureux. Extrait du livre de Michel Dalissier. Pdf.

Simone Weil. Citations, liens radio et conférences à son propos sur Babelio.

Une courte bibliographie de Simone Weil sur Toupie.

Les ouvrages de Simone Weil sur Classiques UQAC.

 

Une citation :

"Jamais en aucun cas je ne consentirai à juger convenable pour un de mes semblables, quel qu'il soit, ce que je juge moralement intolérable pour moi-même."

Simone Weil - 1909-1943 - La Condition ouvrière, 1937

 

Forum ici

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Pour limiter les effets de dispersion dans le débat :

- On s'efforce de relier son intervention à la question de départ, de mettre en lien ce que l'on dit avec ce qui a été dit.

- Pour favoriser une circulation de la parole, de sorte à co-construire le débat avec les autres participants, on reste concis.

- On s'attache non pas à affirmer son opinion, mais à expliquer la raison de sa pensée. En effet, c'est sur la base des argumentations, que l'on met en lien avec la question/le thème de départ, que l'on tente de faire progresser le débat, c'est-à-dire, d'en clarifier les enjeux.

 

- Concrètement, on évite de multiplier les exemples, de citer de longues expériences, de se lancer dans de longues explications, mais on va au fait de son argumentation.

- Pour les plus avertis, on s'efforce d'identifier, de formuler les thèses, les problématiques sociales, éthiques, philosophiques qui sous-tendent son argumentation.

- Comme règle de base, la parole est donnée dans l'ordre des demandes, avec une priorité à ceux qui s'expriment le moins.


XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 

Lieu d'accueil de nos cafés philo : Chez Réginald, n°10 impasse Mon-Idée à Thonex (Suisse)

à 100 mètres de la frontière Mon-Idée d'Ambilly.

Accueil dès 18h45 pour se mettre en place. Débat à 19h00

 

Autres éléments d'accueil

La boisson est laissée à 1 euro (café, vin ou ce qui est disponible). Vous pouvez apporter une boisson à partager.

Buffet canadien après le débat. Apportez votre guacamole, votre houmous, votre thon ou votre camembert; contribuez comme bon vous semble. Vous remportez les restes, éventuellement, ils sont mis de côté pour une prochaine fois.

> On prend soin de l'endroit et on le laisse propre et rangé après usage.

 

Transport

Depuis Genève : Bus 32, 37 arrêt : Mon Idée

Depuis Annemasse : Tag n°3, arrêt : Edelweiss ou Martinière (douane Mon-Idée) Google map ici

Si vous venez en voiture, merci de vous parquer dans la rue Mon-Idée (et non dans l'impasse)

 


René Guichardan, café philo d'Annemasse.

> Lien vers notre forum anti-covid, anti complotisme ici.

Lien vers les sujets du café philo d'Annemasse, ici.

> Notre proposition de débat contradictoire. On attend toujours des volontaires.

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus