Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:

» Voir la page de ce groupe

  • Page:
  • 1

SUJET: Pour être pleinement soi-même, dans sa façon de vivre et de penser, faut-il s’affranchir de ses appartenances ? Proposé par Elisabeth pour lundi 01.04.2019

Pour être pleinement soi-même, dans sa façon de vivre et de penser, faut-il s’affranchir de ses appartenances ? Proposé par Elisabeth pour lundi 01.04.2019 il y a 3 semaines 4 jours #1

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 687
  • Remerciements reçus 32
Pour être pleinement soi-même, dans sa façon de vivre et de penser, faut-il s’affranchir de ses appartenances ?

Appartenance : fait, pour un individu, d’être un élément d’un ensemble dont il partage des caractéristiques, comme une collectivité, un pays, une ethnie, une classe sociale, une idéologie religieuse ou politique, une profession, une identité sexuelle etc… Chaque individu, quel qu’il soit, s’inscrit dans un réseau complexe d’appartenances.

1) Il est urgent de rappeler la stricte distinction entre « appartenance » et « identité ». Car le fait que l’on appartient, par un hasard heureux ou non, à un groupe qui partage certaines croyances, certaines habitudes culturelles, certains comportements, ne doit en aucune façon effacer la singularité intellectuelle de chacun de nous. Cette appartenance assumée ne saurait définir notre identité. La distinction entre appartenance et identité apparaît donc aujourd’hui absolument essentielle car c’est elle qui permet de comprendre nos différences, nos divergences, et d’en discuter en toute liberté et en toute intelligence sans pour autant trahir sa communauté ni avoir honte de ses racines. En bref, une appartenance ne se renie pas, mais elle ne nous définit pas. (…) Tout citoyen doit ainsi avoir la capacité d’analyser avec objectivité, profondeur historique et humanisme une situation dans toute sa complexité, en refusant que quiconque, au nom d’une appartenance commune, puisse lui imposer une vision tronquée et stéréotypée. (…) L’appartenance à une communauté confessionnelle et/ou culturelle contribue bien sûr à colorer notre identité d’une façon particulière ; elle la place au sein d’un réseau dans lequel sont partagés des comportements, des croyances et des goûts communs qui sont autant de signes de reconnaissance. Mais, en aucun cas, cette appartenance assumée ne doit nous dicter nos analyses politiques, scientifiques ou sociales. En aucun cas, elle ne doit aliéner notre autonomie de jugement.
Alain Bentolila (linguiste, professeur d’université, spécialiste de l’illettrisme)

2) Dans une société de la division, de la contradiction, de la mobilité comme la nôtre en ce début de XXIème siècle, aucune appartenance n’est exclusive, aucune n’est suffisante à assurer une identité, aucune ne saurait prétendre exprimer le moi intime de la personne.
Mona Ozouf (historienne)

3) Au même titre que le fait de se rendre fidèle à une sphère d’’appartenance, le fait de rompre avec elle appartient de plein droit au pouvoir et donc à la liberté de chacun.
Paul Audi (philosophe et professeur à Paris Descartes)

Questions possibles :
- Faut-il substituer l’histoire personnelle au lien culturel comme base d’élaboration de son identité et passer d’une logique d’appartenance à une trajectoire privée ?
- Comment faire reconnaître sa différence sans trahir ?
- Le besoin d’appartenance est-il la dimension sociale de l’identité ?
- L’affirmation des appartenances peut-elle fragmenter le tissu social ?
- La notion d’appartenance n’est-elle faite que d’injonctions et d’interdits ?
- Faut-il inventer de nouvelles formes d’appartenance (en Europe par ex)?

Quelques ressources
- Simone Weil, L’enracinement, premier besoin de l’âme. Les chemins de la philosophie. France Culture.
- Quelles sont les pièces de l’identité ? Paul Audi, invité d'Etienne Klein. France Culture.
- Qu'est-ce que le sentiment de soi ? Paul Audi invité des Chemins de la connaissance. France Culture.
- Mona Ozouf. La france, une et indivisible ? Hors Champs. France Culture.
- L'identité. Thématique des Nouvelles Vagues. France Culture.
- Construction identitaire et sentiment d’appartenance. Daniel Calin. Dans Psychologie, éducation & enseignement spécialisé
- Appartenir, selon Derrida. Evelyne Grossman. Article Rue Descartes. Collège international de philosophie.
- Paul Audi : Le démon de l’appartenance, par Isabelle Raviolo. Article Actu Philosophia
- Culture et identité : Une critique philosophique de la notion d'appartenance culturelle. Thierry Ménissier. Article Le Cairn.
Dernière édition: il y a 2 semaines 6 jours par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1
Modérateurs: admin.cafesphilo.org

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus