Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:

» Voir la page de ce groupe

  • Page:
  • 1

SUJET: Peut-on tirer profit des théories nihilistes ? Que peut-on leur opposer ?

Peut-on tirer profit des théories nihilistes ? Que peut-on leur opposer ? il y a 2 semaines 2 jours #1

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 697
  • Remerciements reçus 32
Peut-on tirer profit des théories nihilistes ?
Que peut-on leur opposer ?

Sujet proposé par Marie-Thérèse

Définition. Le nihilisme (du latin "nihil : rien") désigne un scepticisme radical qui considère le monde ainsi que l'existence humaine comme dénués de sens, de vérité compréhensible ou de valeurs absolues: Il rejette toute croyance, toute transcendance. Il désigne une impuissance de la pensée à établir une quelconque vérité.

Le nihilisme semble être une tentation permanente de la pensée occidentale moderne. Le terme est apparu pour la première fois chez un philosophe allemand, Jacobi, (mort en 1819) . Il a été repris par Tourgueniev (mort en 1883),"le plus grand saccageur de rêves qu'ait connu l'univers" (Flaubert) , puis par les révolutionnaires russes les plus radicaux. De toute manière, la définition du mot fait problème, on observe un glissement de sens, voire un contresens, selon qu'il s'applique à Schopenhauer, Nietzsche, ou Camus, par exemple.
Le philosophe contemporain Thibault Isabel (voir lien ci-dessous) mesure l'impact des théories nihilistes , qu'il associe étroitement au mal-être moderne, à l'aune de la brusque progression du taux de suicides à chaque étape de la révolution industrielle dans les pays occidentaux. Toutefois, restant prudent, il se fixe essentiellement sur les corrélations.
A la suite des horreurs dues aux deux guerres mondiales, et notamment à la deuxième (destructions insensées de vies humaines par millions) le nihilisme n'est plus seulement une mode philosophique, mais apparaît "comme la vérité de la condition humaine". (Nancy Huston)

" La pensée européenne depuis deux cents ans s'est développée dans deux directions apparemment antinomiques, l'utopisme et le nihilisme, l'attitude révolutionnaire et l'attitude cynique: le" y a qu'à" et le "n'est que". Selon les utopistes, ...... il faut mettre son intelligence au service de la révolution pour faire advenir un monde meilleur. Selon les nihilistes, étant donné que tous les agissements humains sont dérisoires, et tous les espoirs voués à l'échec, on ferait mieux de se suicider tout de suite. .... Les uns s'acharnent à bâtir l'avenir radieux, les autres nous plongent d'emblée dans les ténèbres. Les premiers disent: Il faut casser les oeufs pour faire une omelette; les autres: rien ne vaut la peine, ni les oeufs, ni les omelettes, et du reste, on n'a même pas faim. La structure est identique, et les deux attitudes sont en réalité complices et complémentaires ..... La grande raison de leur succès est leur caractère absolu. ....... Dostovieski, qui avait été lui-même révolutionnaire dans sa jeunesse, ne pouvait que frémir de voir "ces jeunes idéalistes au coeur pur engagés sur la voie dangereuse qui l'avait conduit en Sibérie. Il ne pouvait assister sans réagir à la course vers le désastre de tous ces jeunes dansant avec tant de ferveur et de dévouement au son de la flûte séductrice du nihilisme." (Nancy Huston. Professeurs de désespoir. Actes Sud. 2004.)

Quelques citations.
"La passion pour la destruction est aussi une passion créatrice".
(Bakounine, anarchiste russe, mort à Berne en 1876)

"Je serais plutôt un aquoiboniste (A quoi bon ! ) plutôt qu'un nihiliste. Parce qu'au bout du nihilisme, il y a la révolution."
(Serge Guinzburg )

"Je n'ai cessé d'osciller entre la négation nihiliste et l'enthousiasme humaniste, de chercher du sens, et de douter du sens. J'ai été sensible à la pitié, et non à la piété." (Edgar Morin)

"L'expression du désespoir, bien plus que celle de la béatitude, nous invite à réfléchir."
(Nancy Huston, paraphrasant la position de Cioran.)

Quelques questions
- Le nihilisme ne consiste-t-il pas à rejeter la complexité du monde?
- L'utopie serait-elle un remède à l'angoisse existentielle ?
- Le mal de vivre accompagne-t-il fatalement l'entrée dans la modernité ?
- Le nihilisme ne remplace-t-il pas toutes les utopies en faillite?

Ressources.
Nancy Huston. Professeurs de désespoir. Actes Sud 2004.
Le nihilisme: histoire et définition - Axiologie 4.0
Nihilisme, mal de vivre et crise de la modernité. Thibault Isabel. Youtube 2015.
Le nihilisme dans la pensée grecque. Les chemins de la connaissance.. France Culture sur Youtube 2016.
Le nihilisme contemporain.France culture sur Youtube. 2016.
La violence nihiliste expliquée par la psychanalyse. Cairn Revue.
Dernière édition: il y a 1 semaine 2 jours par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1
Modérateurs: admin.cafesphilo.org

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus