Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:
  • Page:
  • 1

SUJET: Semaine 2. Guerre en Ukraine. Comment penser les faits quand il n'y a que propagande ou discours orientés ? Un premier aperçu général

Semaine 2. Guerre en Ukraine. Comment penser les faits quand il n'y a que propagande ou discours orientés ? Un premier aperçu général il y a 4 mois 4 semaines #1408

  • René G.
  • ( Administrateur )
  • Portrait de René G.
  • En ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 1142
  • Remerciements reçus 48
Comment penser les faits quand il n'y a que propagande ou "quasiment" que des discours orientés ?

Essayons de distinguer :
1° Les faits de terrain (toujours partiels et diversement interprétés)
2° Les faits "politiques" (les accords) et les volontés "politiques de les appliquer (et qui sont presque systématiquement orientés et interprétés selon une histoire, des sentiments, des appartenances, des intérêts et des "idéologies" plus ou moins souterraines ou déclarées.
3° > alors qu’on pourrait s’attendre à voir des universitaires être en mesure de proposer des hypothèses suffisamment fondées, étayées.
4° Les visées géostratégiques à long terme (ou comment la géopolitique dessine les rapports de force qui structurent ce monde en devenir). Visées géostratégiques qui, du point de vue de ceux qui nous gouvernent, ne sont perçus que comme des rapports de force, des menaces « militaires », et non des rapports de coopération.
5° Ensuite, il y a les savoirs qui concernent la philosophie, l'anthropologie, les sciences humaines, des disciplines qui offrent des paradigmes de penser pour comprendre les "guerres" (la destruction d'un autre que soi) et qu'il y aura probablement toujours des risques de guerre.

J'organiserai, lorsque c'est possible, mes liens et commentaires selon ces 4 ou 5 grandes catégories (faits de terrain, l'essentiel, le fondamental), faits politiques, mais aussi analyses "savantes" (d'universitaires ou d'essayistes sérieux), visée géostratégique, etc. tout en mettant soulignant le lien avec des discours de propagandes "journalistiques" ou "gouvernementaux". En attendant, ci-dessous, un instantané d'images et d'extraits de texte.
Choisissez l'image qui vous parle. La guerre, c'est dépassé, non ?

Demandez à un enfant :
Qui a commencé ?
Vous n'obtiendrez jamais une réponse satisfaisante…
C'est toujours l'autre qui a commencé,
Ne serait-ce qu'à cause d'un regard perçu comme défiant.
En tant que parent, professeur d'école ou surveillant, vous savez également que celui qui frappe le premier n'est pas nécessairement le plus méchant. Il est souvent poussé à la faute en raison d'un environnement malsain ou par le comportement sournois d'une bande d'excités.


Les 5 principes de la propagande de guerre selon Michel Collon en 5mn (cliquer ici. 2013 sur On n'est pas couché. Frédéric Taddei)
1° Cacher les intérêts pour lesquels on fait la guerre (gaz, pétrole, minerais, etc..)
2° Masquer l'histoire (la chronologie et l'enchainement des faits).
3° Diaboliser l'adversaire (en faire l'ennemi du bien et l'incarnation du mal par excellence)
4° Toujours se présenter comme défenseur des victimes et animer d'un prétexte humanitaire, humaniste.
5° Monopoliser le débat et empêcher les opinions adverses de s'exprimer.

L'enquête d'Investig'Action de Michel Collon, début février, donc avant la guerre, qui montre comment on est arrivé à la guerre, aujourd'hui. C'est fort bien étayé, on y voit une analyse géostratégique fort intéressante. Durée : 53mn. Ici.

Le site de Michel Collon. Investig Action, ici.

L'analyse la plus précise et la plus nuancée que j'ai écouté, Teresita Dussart, journaliste, ex correspondante en Russie. Cliquer ici. Durée 37mn. Le 05.03.2022

Pierre Conesa est historien, ex élève de l'Ena, ex membre du Comité de réflexion stratégique du ministère de la Défense. Interview du 10.03.2022 dans Thinkerview : Comment arrive -t-on à la guerre ? La première heure est surtout consacrée à la guerre.

Enfin, il n'est pas inutile d'être informé d'une parole documentée et reconnue par le pouvoir Russe.
Karine Béchet-Golovko, docteur en droit public et professeur invité à l’université d’État de Moscou. Voir son interview ici (durée 22mn, le 08.03.2022).
Cette parole peut être considérée comme étant la manière de voir de Poutine, c'est à partir des contenus d'un tel message, qu'il convient d'interpréter, et à partir duquel, il importe de savoir concevoir des négociations et des engagements.


Anne-Laure Bonnel, reporter de terrain depuis 2014 au Donbass. Durée 6mn. (Vue dans Cnews)

Anne-Laure, l'une des preuves de sa censure (Postée par Grenoble Debout. Durée 8mn).
- La page Facebook d'Anne-Laure Bonnel, si vous souhaitez la suivre, ici.

En résumé : Anne-Laure Bonnel (reporter de guerre) prouve par ses images et son documentaire 'Donbass" (ici) que, depuis 2014, c'est l'Ukraine qui bonbarde les Russes du Donbass, tandis que Poroshenko, président de l'Ukraine à cette époque, promettait d'abattre tous les Russes du Donbass.
Sa vision générale : La reporter se concentre sur le visage humain et les revers de la guerre. L'auteure veut témoigner de la guerre à hauteur d’homme, loin de toutes considérations politiques. Cet appel, avec son documentaire "Donbass", était au cœur de la présentation du Festival au cinéma pour les Droits Humains en 2017 : « Il faut que nous soyons capables de regarder en face la violence dont l’homme est capable pour ne jamais oublier ce que la guerre fait aux hommes ». Son intention-attention est "psycho-affectif humaniste". Je trouve que cela mérite d'être entendu.



Qui est vraiment Volodymyr Zelensky le président ukrainien ? Par François Asselineau qui dresse le portrait du président Ukrainien en 14mn. Cliquer ici. Mars 2022.

Pour comparer, la chaine Arte Youtube, pour connaitre la version officielle. Il me semble qu'on n'y évoque jamais les factions fascistes ukrainiennes, des bombarbements Ukrainiens sur le Donbass depuis 2014, soit avant l'invasion Russe. Tandis que l'Otan est tout gentille et protectrice des intérêts européens.
_____________________
Extrait de texte ci-dessous, Monde Diplomatique (avril 2019) :
Lien vers l'article du Monde Diplomatique, ici.
________________________________
Ci-dessous, l'interview de l'ambassadeur Russe au jour 14 de la guerre, soit le 11 mars 2022, sur Bmftv

L'essentiel de la déclaration de l'ambassadeur de Russie
> La demande de la la Russie (d'après son ambassadeur)
> Reconnaissance par l'Ukraine de la Crimée comme partie intégrante de la Russie
> Et reconnaissance de l'indépendance du Donbass.
> Pas d'autre ambition territoriale.
> Démilitarisation et dénazification de l'Ukraine

Pour la Russie, le peuple Ukrainien et Russe sont un même peuple.
Les militaires Russes ont l'ordre de ne pas tuer les civils.
Quant à l'envoi d'armes à l'Ukraine, on ne sait aux mains de qui elles finiront.
Dommage que l'Europe fasse de tout Russe un ennemi.
Personne ne souhaite un conflit nucléaire ni une 3ème guerre mondiale

Mon commentaire :
Dommage que le journaliste veuille réduire l'ambassadeur à commenter des photos prises la veille, et dont il ne connait pas la factualité, le contexte.

Et dans les commentaires (analyses ?) qui suivent son interview, des Ukrainiennes et un analyste qui portent la charge contre les mensonges et l'impossibilité pour les Russes de reconnaître les faits, devant des journalistes qui maintenant, sont convaincus d'entendre la vérité des Ukrainiens + Négation de la part de l'analyste de Bfmtv, Ulysse Gosset, de "reconnaître" qu'il y a des factions/partis nazis en Ukraine qui affirme (min 38): "C'est important que nous ayons donné la chance d'entendre la propagande Russe. Heureusement que nous sommes là pour décrypter".
Lien vidéo ici.
On dit merci à Bfmtv ?
Dans notre dernier café philo, lien ici, on demandait: comment faites-vous pour savoir ce qui vous semble faire vérité entre les différents récits des faits entendus ici et là ?

Commentaire, suite : Quand un offociel Russe rapporte la parole de Poutine, on ne peut dire que c'est de la propagande, puisque c'est la parole officielle. De fait, c'est à partir de ces dire-là qu'une négociation peut et doit être engagée, c'est-à-dire, prise en compte en apportant des garanties. Sinon, comment entamer une conversation, pourquoi même discuter avec une personne dont on ne prend pas au sérieux les propos ? Cela revient à disqualifier son interlocuteur, à entériner la rupture, et à renforcer les hostilités.

La déclaration de Vladimir Poutine du 24.02.2022. Vidéo doublée où le président Russe s'exprime clairement (voir ici, durée 27mn). De son point de vue, l'opération militaire contre l'Ukraine se comprend et, les USA comme l'Europe portent une responsabilité dans l'insécurité qu'ils ont contribué à créer à l'égard de la Russie. Ce qui n'enlève rien à la responsabilité de Poutine et à sa culpabilité. Mais il n'est pas le fou qui serait nostalgique de la puissance perdue de l'ex URSS. Il a lui aussi besoin d'être reconnu dans le concert des grandes nations.


Y a-t-il des guerres justes ?
La mise en perspective de Monique Canto Sperber de l'idée de justice par rapport à la guerre. Une vidéo de 2014, chapitrée, pédagogique. 47mn
Son point de vue (qui semble parfois un peu abstrait/purement théorique) est-il dépassé en 2022 ? Le résumé de la conclusion : Un seul cas semble indiscutable : celui de l’autodéfense, et encore, à condition de ne pas être trop facilement « préventive ». Déclarer une guerre « juste », que ce soit par ses motifs, ses objectifs, son déroulement ou ses résultats, ne peut être envisagé simplement par l’invocation de quelques grandes valeurs, et qu’au fond, la « guerre juste » reste une exception rare (et, à mon avis- c'est moi, René qui rajoute), définitivement dépassée, au regard des cinq principes qui la guident selon Michel Collon (plus haut dans le forum ici).)

Ci-dessous, l'analyse la plus "sage", tout en étant documenté et non naïve d'Edgar Morin.
Lien source de l'article :Ouest France, ici.

Mon point de vue du moment :
Après avoir vu l’Otan, les Français (+ l'Europe) et les Américains se faire justice pour eux-mêmes (sans autorisation de l’ONU) pour les guerres en Yougoslavie (1991 – 1995), du Kossovo (1998 -1999), en Irak (2003), tandis que l’Otan a trahi ses accords en s’étendant au-delà de l’Allemagne après la chute du mur de Berlin + son engagement à n’être qu’une force défensive, Poutine estime qu’il est en droit de se faire justice en voyant l’Ukraine bombarder le Donbass depuis 2014, l’Ukraine qui est soutenue dans cette guerre par les USA, tandis qu’elle réclame dans le même temps le protectorat de l’Otan.
> Ainsi, on peut comprendre, sans l'excuser ni le soutenir, que Poutine, se sente en danger.


Par ailleurs, l'occident (Europe + Usa) ne semble pas comprendre qu'avec la Chine, l'Inde, le Moyen-Orient et des Etats Africains... qui ne condamnent pas l'agression Russe, que l'Europe, disais-je, ne se distinguant plus des USA (et de l'Otan), sont en perte de vitesse, de crédit et de légitimité dans le monde.

La trop grande arrogance, l'occidentalo-centrisme de l'Europe +USA, leur cruauté, leur autoritarisme, leurs mensonges, la globalisation + leur incapacité à avoir su gérer un virus banal, ne leur permettent plus de compter parmi les Lumières aujourd'hui.

Chacun observera que les conflits armés en Libye, Syrie, Yémen... sont d’autres lieux où les armes décident de qui doit l’emporter sur l’autre, tandis qu’en arrière-plan, les grandes puissances vendent leur armes, soutiennent des gouvernements et leur idéologies douteuses au détriment des populations.
Que l'on soit perçu comme des hyppocrites par Poutine et les Nations qui ne nous soutiennent pas ne doit pas nous surprendre, alors que nous prétendons promouvoir des valeurs de liberté, d'égalité, de fraternité, de justice, etc.

Ma conclusion du moment :
Ceux qui nous gouvernent en Europe sont devenus plus dangereux pour nous, les populations, que les véritables défis auxquels nous devons faire face (la dérive des climats, et les zoonoses) dont le coronavirus n'était qu'un épiphénomène. C'est mon avis. De quelle philosophie faut-il se faire pour remuer les consciences aujourd'hui, pour mettre ceux qui nous gouvernent devant la vérité et la responsabilité de leurs actes ?

René Guichardan, café philo d'Annemasse.
> Lien vers les sujets du café philo d'Annemasse, ici.
> Lien vers notre forum anti-covid, anti complotisme ici.
- Lien vers notre forum sur le thème de la guerre Russo-Ukrainienne.
> Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)
Dernière édition: il y a 4 mois 4 jours par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus