Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:
  • Page:
  • 1

SUJET: Thèses conspirationnistes. Un cours de Didier Fassin. Collège de France (mai 2021)

Thèses conspirationnistes. Un cours de Didier Fassin. Collège de France (mai 2021) il y a 5 mois 4 jours #1222

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 950
  • Remerciements reçus 48

Thèses conspirationnistes. Un cours de Didier Fassin. Collège de France (mai 2021)



Cliquer ici pour accéder directement à son cours sur le site du Collège de France

Un passage remarqué du cours, minute 14 :
"Théorie du complot" expression popularisée par Karl Popper dans son ouvrage : La société ouverte et ses ennemis. (1945)
Selon Karl Popper, ces théories tendent à expliquer des phénomènes sociaux dommageables (guerre, pauvreté, chômage, pénurie, etc.) comme résultant de la mise en œuvre de mécanismes occultes au profit des puissants.
> Ces théories du complot réunissent trois éléments essentiels :
1° l'existence d'une situation fâcheuse,
2° la recherche systématique de causes dissimulées
3° et la révélation d'enjeux d'intérêts et de pouvoir.

Mais, selon Karl Popper, la théorie est fausse et le complot n'existe pas.
Pourtant, ce que dénonce Karl Popper ne relève pas de croyances profanes, ce sont des théories savantes, celles des marxistes et néomarxistes, et qu'il dénonce : "Les dieux d'Homère, dont les complots expliquent la guerre de Troie, sont remplacés par les monopoles, les capitalistes ou les impérialistes" (Karl Popper).
Ainsi, Didier Fassin révèle la posture de Karl Popper, il est le premier d'une longue liste qui confond "théorie critique" et "théorie du complot". Plus exactement, il disqualifie la théorie critique pour la présenter comme une théorie du complot.
Notons que Karl Popper, ex communiste, devenait à l'époque un néolibéral fervent, proche de Frederik Hayek et de Milton Friedman.

mn 16. Bruno Latour (Why has Critique Run out of Steam. 2003) Pourquoi la critique s'est-elle vidée de toute "substance" ? Article dans lequel il demande : Faut-il rajouter de la destruction à la déconstruction par le recours systématique à une pensée critique ?
Tout étant absolument critiquable (les savoirs étant partiels, voire suspects - herméneutique de la suspicion), Bruno Latour propose la mort de l'esprit critique pour un retour au réalisme.

Citation remarquable
mn18 : "Le fait que la pensée conspirationniste intègre une dimension critique n'implique pas que la pensée critique puisse être vue comme conspirationniste. Et, brouiller la frontière entre les deux, c'est vouloir disqualifier toute tentative de questionnement entre les choses. "

Quelques prises de notes :

Début du cours : La conspiration du silence sur les causes du saturnisme en France (et aux USA). Un danger mis en évidence dès 1920, une interdiction juridique qui survient en 1950, et une interdiction commerciale des usages faite en 2000, tandis que les industries du plomb et de toutes les industries qui les utilisent (peinture, essence…) ont commandé des études pour en faire la promotion. Est-ce un complot, une conspiration ?

mn 9 : Définition de la théorie du complot, et comment les théories du complot ont remplacé et invalidé l'idée qu'il existe bel et bien des complots et des conspirations du silence.

mn 14 et 16 (voir passage remarqué ci-dessus)

mn18
La triple séduction des thèses conspirationnistes :
1° politique (s'opposer aux thèses officielles),
2° morale (mise en œuvre de projets néfastes)
3° logique (explications plausibles qui éclairent les zones d'ombre de l'affaire en cours.

Mais il s'agit de distinguer, 1°"complot" et 2° "théorie du complot".
1° Le complot existe.
2° La théorie dite du complot est imaginaire.

Mn 20 Mais est-ce si simple ?
Certains complots peuvent-ils être bons en soi ?
Exemples : (hackers russe agissant sur les élections USA), assassinat de leaders ou de chefs d'Etat dangereux, fausse campagne de vaccination pour confirmer la présence de Ben Laden au Pakistan…

mn 21 distinguer l'usage des termes (complot, théorie du complot) et les disciplines (philosophie, anthropologie, santé publique) qui en font l'usage.
Les anthropologues les considèrent comme des objets sociaux à prendre au sérieux, de même que sont pris au sérieux des rituels religieux, des institutions politiques, des valeurs morales, des pratiques scientifiques, etc. Qu'est-ce que ces pratiques disent du monde ?)

Mn 23 : Regard décentré et comparé entre Ebola et le Sida.
Qu'est-ce qui rend tant de personnes perméables à des thèses qui semblent pourtant si peu vraisemblables à des observateurs extérieurs ?

Mn 24 : Les théories sorcellaires, comme les théories complotistes sont sémantiquement saturées :
1° excès de signifiés et de signifiants
2° Elles font sens dans leur contexte (rapport de cause à ses malheurs)
3° les signes et les symptômes sont révélés
4° Il n'y a donc pas de hasard
5° et l'on peut découvrir les responsables.

Dévoilement éthique qui démasque des personnes nuisibles que l'on peut dès lors mettre hors d'état de nuire.

Mn 26 Pourquoi certains y croient ?
On peut distinguer, 1° des facteurs universels et 2° des facteurs contextuels (conditions historiques, sociologiques).
1° Facteurs universels :
Facteurs cognitifs liés à des facteurs épistémiques et psychologiques généraux. L'esprit humain cherche à réduire les incertitudes et les contradictions en produisant des explications qui relient entre eux des faits en leur donnant du sens (Carine Douglas) et donnent aux partisans le sentiment de découvrir la face cachée des choses.

2 Facteurs contextuels :
> Le style paranoïde lié aux mensonges d'Etat (nuage de Tchernobyl 1986), capacité de surveillance des Etats, l'absence de transparence
> des catégories sociales (les minorités, les ostracisés)

Ps : pour répondre, cliquer sur "Répondre". Merci de "citer" le passage auquel vous réagissez.
Dernière édition: il y a 2 mois 1 semaine par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus