Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:
  • Page:
  • 1

SUJET: Que vaut la science du Conseil Scientifique de Macron ? La réponse de Clarisse Sand, avocate + le déni du Conseil d'Etat, par Pierre Chaillot.

Que vaut la science du Conseil Scientifique de Macron ? La réponse de Clarisse Sand, avocate + le déni du Conseil d'Etat, par Pierre Chaillot. il y a 4 mois 4 semaines #1226

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • En ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 950
  • Remerciements reçus 48

En résumé :
Le Conseil Scientifique dûment mandaté par Macron ne s'inscrit pas dans une démarche "scientifique" et ce, à plusieurs titres.
1° Il est hors la loi, car il ne respecte pas le cahier des charges de Santé Publique France : non-déclaration des conflits d'intérêts, mais aussi,
2° Il ne produit aucun document/rapport, cv de réunion, liste d'experts, ou de retranscription des débats) qui rendrait compte des disputes et de ses sources d'information.
3° Il ne communique pas à la communauté scientifique (les universités, les instituts de recherche, les chercheurs indépendants...) ce sur quoi il fonde ses préconisations.

Or le gouvernement Macron et les médias sont suspendus à ses lèvres.

Autre danger de ce gouvernement, il proroge l'état d'urgence et l'inscrit dans un projet loi que le Conseil d'Etat accepte sans discussion. Autrement dit, le gouvernement peut contraindre à sa guise la liberté des Français (confinement, fermeture des commerces, périmètre de déplacement autorisée, heures de sortie autorisée...etc) pour toute situation de "crise", situation de crise laissée à la libre appréciation de ceux qui nous gouvernent.

Ps : pour répondre ,cliquer sur "Répondre" dans l'onglet ci-dessous. Merci de "citer" le passage auquel vous réagissez.
Dernière édition: il y a 3 semaines 2 jours par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.

Que vaut la science du Conseil Scientifique de Macron ? Etat d’urgence sanitaire : le scandaleux déni du Conseil d’Etat ! Pierre Chaillot. il y a 3 semaines 2 jours #1315

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • En ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 950
  • Remerciements reçus 48
Le 6 mars 2021, le mathématicien Vincent PAVAN représenté par son avocat Clarisse SAND a déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour qu’il examine si la situation actuelle peut légitimement être qualifiée de « catastrophe sanitaire » et donc justifier un état d’urgence sanitaire. Ci-dessous, quelques documents présentés dans le dossier.

Quel niveau de létalité est liée à l'épidémie de Covid ? Initialement, on connaissait le nombre de morts mais on sous-estimait encore le nombre de cas, car seuls les cas graves étaient détectés. Donc la létalité apparente, c’est-à-dire le nombre de morts parmi les infectés, était beaucoup plus grande que la létalité réelle. Ainsi, en tout début d’épidémie, elle était estimée à 6 %, soit 30 fois la létalité observée en mars 2021 : 0,23 % dont 0,05 % en-dessous de 70 ans.



Durant les semaines 21 à 38 de l'année 2020, les données ont été supplantées par de l’autodiagnostic en ligne, remontant miraculeusement les chiffres à une incidence de 100 / 100 000 habitants au lieu de 0. Mais les décès enregistrés à l’Etat civil montrent que l’épidémie était terminée et, à partir de 1er mai, la mortalité était redescendue en dessous de son niveau habituel (quand il n’y a pas d’épidémie). Image ci-dessous :


L'image suivante montre que le nombre absolu d’infections de la Covid-19 est 2 à 3 fois plus faible que celui de la grippe les autres années.


D'autres preuves sont rapportées et on peut voir que toutes les justifications soi-disant scientifiques pour imposer l’état d’urgence sanitaire sont plus que discutable. La demande au Conseil d’Etat de faire une enquête permettrait de comprendre le pourquoi du comment des indicateurs retenus par le conseil scientifique. Puisque l’on constate que la mortalité 2020 n’est finalement pas catastrophique, maintenir la situation. Est-il vraiment légitime de maintenir l’état d’urgence ? De plus, nous montrons que l’on n’arrive pas à prouver scientifiquement que les décisions sauvent des vies plutôt qu’elles n'en détruisent.

> Retrouvez ces images et l'article de Pierre Chaillot dans son intégralité ici. Dans Agora Vox

> Et la vidéo explicative de Pierre Chaillot ici. Etat d’urgence sanitaire : le scandaleux déni du Conseil d’Etat ! Mars 2021
Dernière édition: il y a 3 semaines 2 jours par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus