Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:
  • Page:
  • 1

SUJET: Pierre Chaillot (Decoder l'éco) dénonce les faux chiffres de la Dress : 85% des hospitalisés ne seraient pas vaccinés + réponse à un ami philosophe

Pierre Chaillot (Decoder l'éco) dénonce les faux chiffres de la Dress : 85% des hospitalisés ne seraient pas vaccinés + réponse à un ami philosophe il y a 3 mois 4 jours #1262

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 950
  • Remerciements reçus 48
Pierre Chaillot (Decoder l'eco) enquête sur les chiffres de la Dress

La Drees est soit incompétente, soit malhonnête.
Mais peut-être veut-elle seulement donner au gouvernement les chiffres qui l'arrangent ?
Retrouver la présentation de Pierre Chaillot ici

Ma prise de notes
La DREES réalise les statistiques pour le Ministère de la Santé, ce dernier s’appuie sur ses calculs pour justifier sa politique vaccinale. Ainsi, la Dresse avance que :
- Les non-vaccinés représentent près de 85 % des entrées hospitalières.
- Les patients complètement vaccinés comptent pour une proportion cinq fois plus faible que celle observée en population générale.
- À tout âge, la part de patients vaccinés entrant à l’hôpital est nettement inférieure à celle qu’ils représentent dans l’ensemble de la population.

Mais après vérification, en recoupant les diverses sources des chiffres de la Dress avec celle de la base de donnée de Géodes, Pierre Chaillot montre qu’il manque la moitié des morts, soit près de 1000 (954 exactement). Voir schéma ci-dessous.

Report des chiffres manquant dans les données de la Dress, par rapport à la basse de donnée de Géodes

Où sont passés les morts ?
La Dress peut avoir :
- omis de signaler des personnes qui n’étaient pas confirmées « Covid » (par exemple, les vaccinés, celles pour lesquelles il manquait le test ou la date de naissance, ect.).
- On constate également que les départements de Paris et du Nord déclarent deux fois plus de Covid que les autres départements. Or, ces deux départements ont soutenu ouvertement la politique vaccinale. On se souviendra à cette occasion, que la déclaration des cas positifs est strictement relative au nombre de tests effectués, et donc, le chiffre obtenu n'est pas significatif du pourcentage de la population contaminée d'une région donnée. Rappelons-nous aussi que les tests ne sont pas standardisés d'un laboratoire à l'autre, l'agrégation de leurs résultats ne peut indiquer un taux d'incidence et de positivité pertinent. (Voir ici le résumé et la vidéo sur les tests)

- Deux hypothèses:
> si la déclaration des décès est doublée par erreur :
- alors il n’y a pas de raison de se considérer en urgence sanitaire.
> Si les décès ont été omis :
- alors la Dress a le tort de ne pas préciser dans son étude les critères de comptage des décès
Dans les deux cas, l’obligation du pass sanitaire ne se justifie plus, car de fait, la vaccination de masse n'empêche pas la propagation de l'épidémie.

Si les calculs de Pierre Chaillot sont justes, alors la France affiche les mêmes chiffres qu’Israël ou Londres. Ce qui en soi est cohérent, il n'y a pas de raison pour que les Français réagissent différemment à la vaccination que les Anglais et les Israéliens. Ainsi, que l’on soit vacciné ou pas, il y a autant de patients en hospitalisation, en soin critique, en réanimation et de patients qui décèdent dans les deux camps des pays étudiés.
Retrouver la vidéo de Pierre Chaillot ici.

Le fil de ce forum (cliquer ici) est dédié aux news anti complotistes et critiques de la gestion de l'épidémie par le gouvernement
> Vos avis, contre-argumentations et analyses sont les bienvenues.
Ils contribueront à l'organisation dans la région Annemasse-Genève de débats contradictoires (voir ici la news sur Tipee). Merci d'avance
Dernière édition: il y a 1 mois 1 semaine par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.

Pierre Chaillot (Decoder l'éco) dénonce les faux chiffres de la Dress : 85% des hospitalisés ne seraient pas vaccinés + réponse à un ami philosophe il y a 2 mois 2 jours #1283

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 950
  • Remerciements reçus 48
XXXXXXXXXXXXXXXXXX
Ci-dessous, je copie l'email d'un ami philosophe qui réagit à la vidéo de Pierre Chaillot
XXXXXXXXXXXXXXXXXX

Cher M. Guichardan,

J'ai reçu vos mails concernant les cafés philosophie et vous félicite d'avoir su mener une belle initiative qui a l'air riche en contenu ! J'avais grand envie d'y participer et voulais vous faire part d'une remarque concernant le dernier article que vous avez publié sur cafesphilo-org concernant l'étude statistique de Pierre Chaillot sur la mascarade des chiffres que l'Etat nous donne à propos du nombre de vaccinés à l'hôpital.

Avant tout, je dois dire d'où je parle : vivant dans un milieu fortement opposé à la vaccination d'une part, étant moi-même vigoureusement opposé au pass sanitaire en tant que technique politique liberticide, et prétendant être professeur de philosophie que le doute et la circonspection ne doivent jamais abandonner, j'ai toujours regardé avec beaucoup d'attention l'ensemble des articles, parutions, opinions afin de ne jamais laisser un gouvernement nous entuber.

L'article en question met la lumière sur une différence de chiffre entre les nombres de décès à l'hôpital que le DRESS recense (base statistique sur laquelle le gouvernement travaille) et le nombre recensé par Geode : près de 1000 morts. C'est en effet un drôle d'oubli ! Et la force de ces chiffres permettrait en effet de montrer la manipulation de notre gouvernement. Cependant, l'article manque cruellement de sérieux :

1. On ne sait pas de quand date ces chiffres. Et vu la date de publication, je soupçonne un décalage dû à la situation dramatique de certains départements d'outre-mer. Mais ce n'est pas là le plus grave.

2. Le statisticien fait un raccourci énorme et indigne de sa profession : supposant qu'il manque 1000 morts, il ne nous dit rien sur la répartition entre non-vaccinés, primo-vaccinés et complètement vaccinés. Or, c'est exactement cette répartition qui est l'objet des affirmations du gouvernement. Pierre Chaillot fait comme s'il fallait ajouter 1000 morts vaccinés alors même qu'il ne dispose pas de cette information.

3. Les deux chiffres mis en avant (à savoir que les 85% des hospitalisés sont des non-vaccinés, mais qu'il manque 51% de morts) donne l'illusion d'une correction du chiffre du gouvernement et permet d'appuyer sa thèse finale quand bien même les deux chiffres n'ont rien à voir. Il y a bien une illusion d'optique et c'est la magie des mathématiques puisqu'en étant des formes séparées de la matière, elles font fi de leur matière, de ce dont elle parle (telle est d'ailleurs la limite de tout formalisme).

4. La conclusion finale fonctionne comme une alternative :
(a) ou bien il n'y a pas 1000 morts de plus, auquel cas il n'y a pas d'urgence sanitaire, donc le pass sanitaire est superflu.
(b) ou bien il y a 1000 morts de plus, auquel cas la vaccination ne marche pas, donc le pass sanitaire est inefficace.

Voyez-vous l'erreur ? Concernant (a), ce n'est pas parce qu'il y a 1000 morts de moins, qu'il n'y a pas d'urgence sanitaire. Concernant (b), ce n'est pas parce qu'il y a 1000 morts de plus que la vaccination ne marche pas (puisque rien n'est dit de leur répartition entre vaccinés et non-vaccinés).

Une telle étude manque tellement de sérieux qu'elle ne peut que discréditer son auteur. Je regrette d'avoir eu à lire ce genre d'article sur votre forum et j'en ressors avec une certaine indignation : ce n'est pas parce que le philosophe a la fonction de remettre en doute les lieux communs et les évidences d'une part, et d'alerter les consciences d'autre part, qu'il faut affirmer des bêtises. Notre fonction est même de pouvoir préparer le terrain des débats en exposant et démasquant les présupposés cachés, non pas de mettre de l'huile sur ce feu dangereux de la désinformation, d'autant plus dangereux qu'il donne l'illusion de reposer sur un "fait" mathématique. Hélas, il n'y a pas de "fait", même en maths, il n'y a que des interprétations.

Pardonnez-moi si mon énervement a excédé les bornes du respect, mais j'espère tendrement que vous verrez l'erreur.

Amitiés philosophiques,
Dernière édition: il y a 2 mois 1 jour par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.

Pierre Chaillot (Decoder l'éco) dénonce les faux chiffres de la Dress : 85% des hospitalisés ne seraient pas vaccinés + réponse à un ami philosophe il y a 2 mois 1 jour #1284

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 950
  • Remerciements reçus 48

XXXXXXXXXXXXXXXXX
Ma réponse ci-dessous à l'ami philosophe
XXXXXXXXXXXXXXXXX
Le rappel des questions suivies de mes réponses ci-dessous :
Question 1. On ne sait pas de quand date ces chiffres, je soupçonne un décalage dû à la situation dramatique de certains départements d'outre-mer. Mais ce n'est pas là le plus grave.
Réponse 1
L’étude de Dress date du 13 et 23 juillet (sur la vidéo). Les chiffres de Géode vont du 31.05 au 11.07.2021, vu dans la page de Pgibertie (cliquer ici). J’ignore si le décalage est à prendre en compte ou pas ( ?)
Concernant les chiffres de la Martinique, sur le tableau de bord du Monde, ci-dessous, la courbe d'aujourd'hui, 31 aout 2021.
La Martinique se situe au 56 ème rang de la mortalité (la France, fait moins bien, elle est au 29ème d'après worldometers, ici. La fin aout marque l'essoufflement de l'épidémie. La panique entendue dans les médias semble disproportionnée et la courbe des décès, plutôt erratique. Comme si la publication des décès attendait que leur nombre soit suffisant, ou que le jour d'enregistrement soit le bon, avant que les données ne soient enregistrées. Dans tous les cas, l'épidémie ne se transmet pas comme un traînée de poudre dans un local d'explosif.


Question 2. Le statisticien fait un raccourci énorme : supposant qu'il manque 1000 morts, il ne nous dit rien sur la répartition entre non-vaccinés, primo-vaccinés et complètement vaccinés. Or, c'est exactement cette répartition qui est l'objet des affirmations du gouvernement. Pierre Chaillot fait comme s'il fallait ajouter 1000 morts vaccinés alors même qu'il ne dispose pas de cette information.

Réponse 2 : Oui, à mon avis, il faut se baser sur cette autre vidéo explicative du nombre de morts : "100 000 morts vraiment ?" On y voit que tous les morts sont agrégés et étiquetés « Covid ». Autrement dit, on y meurt que du Covid, et plus du tout des autres maladies (cancers, maladies cardiovasculaires, etc.). (Cliquer ici, lien de sa vidéo et résumé sur mon forum) Pierre Chaillot fait donc un raisonnement par analogie symétrique : ils l'ont fait ici pour expliquer les 100 000 morts, ils le refont là pour obliger à la vaccination.

Question 3 Les deux chiffres mis en avant (à savoir que les 85% des hospitalisés sont des non vaccinés, mais qu'il manque 51% de morts) donne l'illusion d'une correction du chiffre du gouvernement et permet d'appuyer sa thèse finale quand bien même les deux chiffres n'ont rien à voir. Il y a bien une illusion d'optique et c'est la magie des mathématiques puisqu'en étant des formes séparées de la matière, elle font fi de leur matière, de ce dont elle parle (telle est d'ailleurs la limite de tout formalisme).
Réponse 3 : Oui, la manipulation est connue. Le modèle se décale de la réalité observée. A voir qui en joue ici, le gouvernement ou Pierre Chaillot ? Je donne mon crédit plutôt à Pierre Chaillot, en raison de ses vidéos explicatives précédentes, toujours sourcées (voir ici par exemple : 100 000 morts vraiment ?). Tandis que du côté du Conseil Scientifique du gouvernement, où sont leurs études scientifiques soumises au débat ? Elles n'existent pas. Le Conseil Scientifique se contente de faire des déclarations, il s'appuie parfois sur une seule études pour conclure à son point de vue. (Voir ici Maître Clarisse Sand qui a enquêté sur les comptes-rendus et autres procès verbaux du Conseil Scientifique du gouvernement.)

Question 4a : ce n'est pas parce qu'il y a 1000 morts de moins, qu'il n'y a pas d'urgence sanitaire.

Réponse 4a : Il me semble que la mesure du passe sanitaire est disproportionnée s’il y a 2 fois moins de morts qu’annoncé, sans compter que le problème ne sera pas résolu par un passe sanitaire (celui-là en particulier qui exige une vaccination de masse, alors que dans les pays les plus vaccinés (Angleterre, Israël), l'épidémie repart à la hausse.

Question 4b : ce n'est pas parce qu'il y a 1000 morts de plus que la vaccination ne marche pas (puisque rien n'est dit de leur répartition entre vaccinés et non-vaccinés).

Réponse 4b: Là, il me semble qu’il faille se rapporter à l’analyse de deux études sur la vaccination où Pierre Chaillot montrent que la valeur bénéfice/risque est plus que discutable. Voir ici sur mon forum, le lien vers sa vidéo et son résumé.

Synthèse intermédiaire
La thèse de départ de l'ami philosophe : l'argument du gouvernement est exacte, les non-vaccinés se retrouvent majoritairement dans les hôpitaux. En conséquence, il faut vacciner tout le monde.
Pour l'instant, mettons de côté la discussion sur la stratégie d'obligation vaccinale via le pass sanitaire par le gouvernement.
La question qui se pose est : l'information délivrée par le gouvernement est-elle vraie ? Si oui, qu'est-ce qui permet de l'affirmer ?
Selon l'ami philosophe, l'argument de Pierre Chaillot est une "manipulation éhontée des chiffres". Je ne reviens pas sur sa démonstration.
Mais comment penser les autres arguments dans la suite de sa vidéo ?
1° En Angleterre, les données de l'Agence de Santé Publique (Public Health England), page 13 et 14 (pdf ici) du 27 juin indiquent qu'il y a autant de décès (sinon davantage) parmi les vaccinés que les non-vaccinés. Minutes 9.33 de la vidéo de Pierre Chaillot ici
2° Idem pour Israël (base de données ici).. Il semble même qu'il y a plus de décédés parmi les vaccinés (naviguer dans les dates, voir image ci-dessous).

> Par rapport aux références apportée sous la vidéo de Pierre Chaillot, il déclare : "il est normal qu'en France, les données de santé soient comparables à celles d'Angleterre et d'Israël". Ce qui semble aller de soi.

Autres références pour cette même question : Vaccinées et non-vaccinés se retrouvent-ils à égalité dans les hôpitaux ? Sous-entendu, quelle est la valeur de la balance bénéfice / risque du vaccin (imposé via le passe sanitaire) ?
Dans la dernière vidéo de Raoult (voir ici, ce 30 aout), si on met de côté les travers de sa personnalité, il mentionne l'article de Science (lien ici) qui indique que 60% des hospitalisés sont doublement vaccinés, parmi lesquels 87% ont plus de 60 ans.
Fin de l'argumentation

Quelques-unes des affirmations de Raoult dans cette même vidéo (30 aout), et qui questionnent la stratégie de la vaccination de masse :
- La question de l'obligation vaccinale pose problème d'après les données actuelles qui ne permettent pas d'affirmer que la vaccination de masse présente un avantage supérieur aux risques, et encore moins une solution pour endiguer l'épidémie.
- La vaccination, + la 3ème dose, est éventuellement intéressante pour les sujets à risques (âgés et avec des comorbidités).
- Le variant Delta tue les mêmes catégories de personnes (les âges vulnérables), mais il tue moins et il est plus contagieux.
- Ceux qui attrapent le virus sont protégés à 99% et bien mieux que ne le ferait n'importe quel vaccin. 0,5% des infectés déclarent une seconde infection. Fin de ses déclarations

- Pour conclure : la sécurité des vaccins pour les moins de 65 ans n'est pas certaine, et la létalité du covid est très faible, d'autant plus faible que les patients sont traités tôt (létalité entre 0,5 et 0,3% parmi les populations les plus vulnérables)
> ce qui pose la question du choix de la meilleure stratégie possible. Par exemple : s'appuyer sur l'immunité naturelle (80% ne déclarent aucun symptôme) + celle acquise par les populations qui ont la Covid, tout en soignant les patients tôt, voire en prophylaxie (antiviral, antibiotique, vitamines), et de ne vacciner que les sujets à risque.

Autres pistes à explorer:
Lors d'une conférence - colloque, la mathématicienne Leila Schneps, Cnam, Paris, juillet 2021, analyse en détail (30mn) l'essai clinique si controversé de Raoult, elle répond à la question : Comment juger de la rareté de la coïncidence ? (Voir ici)
Par ailleurs, j'ai été assez convaincu par la synthèse du Dr. Maudrux sur l'ivermectine, et il rapporte une compétition qui se joue en Inde entre les Etats qui traitent et ceux qui vaccinent. Ceux qui traitent endiguent l'épidémie bien plus rapidement que ceux qui vaccinent. Voir ici, si vous le souhaitez.
J'ai bien aimé également le débat entre Emmanuel Todd et Barbara Stiegler, pour une analyse politico-économique de ce qui se joue (voir ici)
Vidéos et résumés corrélés dans ce forum :
- Comment sont réalisés les tests PCR, comment sont-ils comptés en France ? Pierre Chaillot.
- 100 000 morts du Covid annoncés par Santé Publique France, contre 750 000 morts d'autres causes.
- L'évolution de l'épidémie dans les pays qui ont le plus vaccinés dans le monde. Laurent Mucchielli.
- Dépublié sur Médiapart, Laurent Mucchielli confirme le nombre record de morts dans l'histoire de la vaccination (cliquer sur le lien).
Dernière édition: il y a 2 mois 1 jour par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.

Pierre Chaillot (Decoder l'éco) dénonce les faux chiffres de la Dress : 85% des hospitalisés ne seraient pas vaccinés + réponse à un ami philosophe il y a 1 mois 3 semaines #1294

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 950
  • Remerciements reçus 48
Pierre Chaillot répond au fact-checker de Libération, à l'addendum de la Dress et à leur nouvelle étude.
Ce qui répond également à l'ami philosophe qui avait bien observé dans la démonstration de Pierre Chaillot, une conclusion trop hâtive (une absence de preuve pour statuer sur les 900 décès manquant).
(voir deux messages plus haut le résumé de son argumentation ou cliquer ici)

Retrouver la vidéo de Pierre Chaillot dans ce lien ici : Le dessous des chiffres du Ministère de la Santé. Sortie le 05.10.2021

Ma prise de notes
> La Dress se justifie, via un addendum à son étude controversée, par l'ajout de 300 décès sur les 900 qui n'étaient pas comptabilisés dans son étude : c'est en raison des dates de la déclaration des décès. Toutefois, il manque encore 600 décès à justifier. La Dress annonce que cela relève d'un choix méthodologique, mais sans expliquer ce choix ? Pierre Chaillot demande que ce choix soit justifié, sinon les calculs ne peuvent être validés. Or, c'est sur eux que se base le gouvernement pour justifier l'obligaction vaccinale via son pass sanitaire.

Entre temps, le fact-checking de Libération (voir ici) conclut que Pierre Chaillot (Decoder l'eco) ne peut statuer sur l'absence de décès de 900 morts dans l'étude de la Dress, que les choix méthodologiques de l'institution du gouvernement, bien que pas tous expliqués, prouvent "par défaut" que la Dress a raison et qu'ainsi, l'inefficacité des vaccins n'est pas démontrée. La conclusion du Fact-Checking de Libération ci-dessous:


Mais début septembre, la Dress se fend d'une nouvelle étude pour, à nouveau, faire l'éloge des effets de la vaccination. Cette fois, elle ne se base que sur la positivité des tests pour faire la preuve de sa démonstration : il y aurait 8 fois plus de positifs parmi les non-vaccinés que parmi les vaccinés. Déclaration de la Dress ci-dessous


Mais là encore, il s'agit d'une tromperie. Le nombre de tests positifs est fonction, non pas du nombre de malades, mais reste proportionnel au nombre total de tests pratiqués. Dans le schéma ci-dessous, pour conforter sa position, la Dress interprète les courbes en concluant que les testés non-vaccinés sont 8 fois plus nombreux que les testés vaccinés, ce qui serait une preuve d'efficacité du vaccin. Or, le pic de tests est dû à l'obligation du pass sanitaire imposé le 12 juillet. Ensuite, il y a tous les gens qui se sont laissé convaincre de se faire vacciner, après quoi, il n'était plus nécessaire de se faire tester, d'où la chute de demande de tests.



Il est bien entendu impossible de comprendre que ce calcul relève d'une erreur de la part de statisticiens professionnels. Tous leurs calculs semblent relever de la volonté de donner raison à la politique vaccinale du gouvernement.

Ci-dessous, une explication méthodologique du ratio de testés vaccinés et non-vaccinés (produite par Pierre Chaillot).


Comment bien interpréter les courbes dans le schéma de la Dress ? Pierre Chaillot suggère une méthode pour trancher définitivement la question, (ici, dans la vidéo du CSI n°26 postée le 07.10.2021). En résumé dans l'image ci-dessous. La mortalité toute cause est connue (Insee), il suffit que l'agence de Santé Publique France indique toutes les dates des vaccins des personnes décédées (même de façon anonymisée). Et nous verrons dès lors si une mortalité spécifique est corrélée ou non à la vaccination.



- Rappelons que, y compris de la part du fabricant, la vaccination ne protège que des formes graves de la maladie, et non de la contagion et des formes légères de la Covid. Pourquoi le gouvernement veut-il que la vaccination marche mieux que ce que les fabricants promettent ? Par ailleurs, les études montrent que seule un part des personnes vulnérables (âgées avec comorbidité) semble bénéficier à 50% d'un intérêt à être vaccinée (voir ici, le résumé de Raoult du 28.08.2021)

Soulignons avant de nous quitter, que la Cour des Comptes épingle le comptage du gouvernement pour les soins critiques et de réanimation. Image ci-dessous :
> Autrement dit, ce flou permet au gouvernement de faire passer des soins critiques pour des réanimations, il ne précise pas la part donnée aus soins Covid et celle dédiée aux autres maladies. On ne connait pas non plus la part de lits disponibles, alors que tous ces chiffres sont connus. C'est comme si le gouvernement voulait masquer la coupe du budget des lits d'hopitaux (fermeture des lits estimée à 1800 lits depuis le début de la pandémie). Lien vers le rapport de la Cour des Comptes, ici

En résumé, nous sommes en crise sanitaire quand (schéma ci-dessous) :

Retrouver la démonstration de Pierre Chaillot ici

Le fil de ce forum (cliquer ici) est dédié aux news anti complotistes et critiques de la gestion de l'épidémie par le gouvernement
> Vos avis, contre-argumentations et analyses sont les bienvenues.
Ils contribueront à l'organisation dans la région Annemasse-Genève de débats contradictoires (voir ici la news sur Tipee). Merci d'avance
Dernière édition: il y a 1 mois 1 semaine par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus