Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:
  • Page:
  • 1

SUJET: « On peut débattre de tout sauf des chiffres" Les faux slogans du Gouvernement. Guy de La Fortelle, l’investisseur sans costume nous explique pourquoi.

« On peut débattre de tout sauf des chiffres" Les faux slogans du Gouvernement. Guy de La Fortelle, l’investisseur sans costume nous explique pourquoi. il y a 2 mois 2 semaines #1271

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • En ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 950
  • Remerciements reçus 48
Les faux slogans du Gouvernement. Guy de La Fortelle fait preuve de pédagogie.
Guy de La Fortelle (l'investisseur sans costume) démonte les biais de raisonnement des slogans du gouvernement.
(Suivez sa démonstration ici

Ma prise de notes:
« 80% des hospitalisés ne sont pas vaccinés » induit l'idée que le vaccin est efficace, tandis que les slogans font le reste : "Tous vaccinés, tous protégés, on peut débattre de tout sauf des chiffres. »
Mais tout cela est FAUX, pourquoi ?
Guy de La Fortelle montre que le taux d’hospitalisation avancé par le gouvernement ne permet pas de conclure à l’efficacité du vaccin. Mais, précise-t-il, cela ne signifie pas les vaccins sont inefficaces ou nocifs. Ne pas pouvoir conclure ne veut pas dire conclure l’inverse.

Explications
Selon la DREES (l'administration des stats du gouvernement), nous apprenons qu' 1/3 des décès vient des EHPAD et 2/3 de l’hôpital. Ce qui donne le schéma ci-dessous.

Puis, toujours selon la DREES, nous apprenons également que 78% des personnes déclarées :décédées du COVID à l’hôpital, n’ont pas été vaccinées (et c’est là qu'interfère le biais de sélection). Il faut se rappeler que 98% des résidents d’EHPAD étaient vaccinés au printemps, puis ajouter les 2/3 de décédés à l’hôpital et enfin, les 78% décédés non-vaccinés. Ce qui donne le schéma ci-dessous.

On obtient alors un taux de décès TOUT COMPRIS des non-vaccinés d’environ 51,5% pour 49,7% de la population non-vaccinée
Avec de tels chiffres, il est impossible de conclure à un début d’efficacité de la vaccination sur les décès.

Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Le lendemain, Guy de La Fortelle poursuit son enquête et, à sa grande surprise, Santé Publique France a corrigé dans la nuit les chiffres de décès dans les EHPAD. Et cela change tout. Sauf que les chiffres corrigés sont statistiquement ABERRANTS. Guy de La Fortelle conclut à nouveau que l'on ne peut pas conclure. Voir ici sa démonstration (vidéo de 12mn)

Le surlendemain, en entrant dans l'analyse des données, Guy de La Fortelle réalise en fait que l'Instituteur Pasteur crée des faux, et c'est sur un faux que le pass sanitaire a été justifié. Voir ici sa démonstration. (N'hésitez pas à proposer votre prise de notes. Merci)

Enfin, l'Instituteur Pasteur rétracte son étude à la suite de son faux, mais ne change rien à ses conclusions. En fait, l'institut Pasteur enterre le problème, reste sur ses positions, et poursuit dans sa visée. C'est peut-être ce qu'on appelle un principe de déni ? ça sert à garder ses positions en dépit de la réalité qui vous contredit. Voir ici la démonstration de Guy de La Fortelle.
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus