Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:
  • Page:
  • 1

SUJET: Organiser des débats contradictoires sur la gestion de la crise Covid à Genève-Annemasse

Organiser des débats contradictoires sur la gestion de la crise Covid à Genève-Annemasse il y a 7 mois 4 semaines #1308

  • René G.
  • ( Administrateur )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 1116
  • Remerciements reçus 48
Organiser des débats contradictoires sur la gestion de la crise Covid à Genève-Annemasse

Sur Annemasse - Genève, on lance la possibilité de débats contradictoires et structurés sur la gestion du Covid. On avancerait par thème et partir d'informations vérifiées. Les grandes thématiques tourneraient autour de :
- Science et médecine en temps de pandémie aujourd'hui.
- Justice sociale et justice d'État en temps de pandémie.
- Conscience citoyenne et conscience éthique en temps de "crise".
- Médias, pouvoir et citoyenneté en temps de pandémie.
- Les conséquences de cette gestion.

Si vous êtes spécialiste de l'un des champs mentionnés (science, médecine, justice, etc.) ou seulement intéressé comme public et/ou comme intervenant, merci de nous contacter.

"La démocratie est un projet d'éducation permanent" (Cynthia Fleury, philosophe).

Une proposition d'organisation
Le principe du débat modéré est de faire en sorte qu'il n'éclate pas dans toutes les directions. On avance avec des questions et des réponses courtes, des temps de parole équilibrés, et on reste dans le sujet.

> 1er partie : 20mn d'échange modéré par un médiateur et ses questions.

> 2ème partie 10 mn : ouverture des questions au public présent.

Ces deux parties doivent surtout être informatives (mieux connaitre la valeur des arguments de chaque partie)

> 3ème partie 30mn : débat décentré de type café philo. Les interviewers cloturant le débat avec une petite synthèse de ce qu'ils retiennent de l'échange.
> Possibilité de filmer en zoom et/ direct live Facebook ces débats, et d'en rapporter également les questions du public éloigné.



Des éléments clés à garder en arrière-plan de sa pensée dans une situation de débat "structuré" et modéré.

1er principe : on sait que personne ne sait tout sur tout, le savoir de chacun est limité par sa formation et l'état des savoirs du moment;
2ème : il ne s'agit pas tant d'avoir raison sur l'autre, mais de reconnaître les limites de son savoir de sorte à poser les questions qui permettront de faire avancer la ou les questions de fond du débat en cours;
3ème : enfin, il y a 3 niveaux d'argumentation à considérer :
1° l'établissement des faits, ces derniers doivent être circonscrits (de quoi on parle ?)
2° l'explication des processus. Comment les choses s'expliquent. C'est le coeur de l'argumentation, il souligne les rapports de causes qui doivent être distinguées (causes 1ères, causes secondaires, implicites, effets, conséquences, causes multiple, etc.) C'est la question des références, des paradigmes de la pensée, de la formation propre à chacun.
3° Les solutions proposées, dont les conséquences techniques, sociales et éthiques doivent toujours être envisagées. On ne mélange pas : diagnostic, pronostic, solution et application de la solution dans un seul et même élan.

Exemple typique de la confusion des genres, chez les politiciens démagogues :
1° Problème + diagnostic immédiat : il y a trop de violence, c'est de la faute des étrangers.
2° Pronostic (évolution du problème) : le climat de violence va augmenter. Il faut que cela cesse.
3° Solution et application : Les étrangers ne doivent bénéficier d'aucun service de l'Etat, il faut les virer.

Autre exemple, par rapport au Covid :
1° il y a un virus respiratoire
2° On risque tous d'en mourir ou d'en être dangereusement affecté.
3° Il n'y a qu'une seule solution : le confinement des populations et une injection expérimentale. Tout est imposé d'autorité ,car les gens sont indisciplinés et ils ne se font pas soigner.

Ces deux exemples, aussi caricaturaux qu'ils semblent l'être, correspondent exactement à la mise en scène que nous présente les médias d'infos continues. Les médias plus sérieux ( le Monde, France Culture), quant à eux, organisent des débats policés, certes, mais sans distinguer clairement les thématiques ni en recherchant les questions qui se posent derrière les contradictions qui apparaissent.

René Guichardan, café philo d'Annemasse.
> Lien vers notre forum anti-covid ici.
> Lien vers les sujets du café philo d'Annemasse, ici.
> Notre proposition de débat, annoncée sur notre compte tipee. Merci.
Dernière édition: il y a 6 mois 1 semaine par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus