Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:

» Voir la page de ce groupe

  • Page:
  • 1

SUJET: Est-ce que le point de vue de l’autre ne m’influence pas indirectement à faire des choix qui ne sont pas les miens? Synthèse réalisée par Florine et Tomasz – 6GD – Séance du 03 10

Est-ce que le point de vue de l’autre ne m’influence pas indirectement à faire des choix qui ne sont pas les miens? Synthèse réalisée par Florine et Tomasz – 6GD – Séance du 03 10 il y a 2 ans 3 mois #1

  • Golinvaux Elisabeth
  • ( Modérateur )
  • Portrait de Golinvaux Elisabeth
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Messages: 17
  • Remerciements reçus 3
1) Mettons d’abord en avant les mots importants de la question

«Est-ce que le point de vue de l’autre ne m’influence pas indirectement à faire des choix qui ne sont pas les miens ? »

2) Pourquoi poser cette question ?

V. : Lorsque nous sommes jeunes nous sommes faibles d’esprit et ignorants nous sommes donc influencés par nos parents car dès le plus jeune âge ils nous forgent à leur manière.
G. : Nous sommes souvent influencés par les gens qui nous entourent et plus particulièrement par nos proches ou par des gens dont nous savons que, la plupart du temps, ils ont raison.

3) Que signifie « influencer » ?
C’est exercer une action – directement ou indirectement – sur une personne, action qui peut avoir une incidence sur ses idées, ses actes, etc.
o Directement :
o conseil exemple : « Tu ferais mieux de couper ta moustache »
o autre exemple : « Coupe ta moustache ! »
o Indirectement :
o Admiration pour une personne - exemple : « Il a coupé sa moustache car elle n’était pas jolie ; du coup je vais la couper moi aussi »
o Suivre une personne pour ses choix judicieux - exemple : « Il m’a dit que je serais plus beau sans ma moustache donc je vais la couper »

Dans les 2 cas nous incitons une personne à poser un acte mais il y a une très grande différence entre les 2. Dans l’un l’idée, l’acte est proposé mais PAS imposé (indirectement) tandis que dans l’autre il est proposé mais également imposé.
La plupart du temps, nous influençons les gens de manière indirecte car nous ne voulons ni blesser la personne ni passer pour une mauvaise personne.

Mais comment faire passer mon message sans blesser?
Le « message je » est une façon de faire passer le message sans pour autant que la personne à qui nous nous adressons ne se sente offensée. Ce message consiste à changer notre manière de nous exprimer ; par exemple au lieu de dire « TA moustache est moche » nous dirons « JE n’aime pas beaucoup les moustaches ». Le changement n’est pas énorme mais pourtant le message est perçu d’une toute autre manière par la personne interpellée car nous exprimons uniquement les sentiments que nous éprouvons dans une situation sans porter de jugement de valeur sur la personne.

Revenons maintenant sur l’influence directe et indirecte. Comme l’a dit V. nos parents nous forgent dès le plus jeune âge, donc de façon directe. Par exemple lorsqu’ ils nous disent de ne pas traverser à un feu rouge ou bien encore de ne pas parler à des inconnus. Mais nous sommes toujours libres des choix que nous faisons.

Cependant nos choix peuvent aussi bien être bons que catastrophiques. Parfois, inconsciemment, nous ne faisons pas le choix qui est le nôtre parce que nous avons déjà été trop fort influencés dans notre enfance. La question est donc : comment savoir si les choix que nous faisons sont les nôtres ?

4) Comment repérer si on fait le choix qui est le nôtre ? Quels sont les critères pour le savoir ?
o Le choix n’est peut-être pas le nôtre si :
o Nous avons un mauvais ressenti, nous ressentons du doute, nous ne sommes pas certains de faire le bon choix
o Nous ressentons un regret, nous sentons que ce que nous sommes en train de faire ne nous plait pas
o Le choix est sans doute le nôtre si :
o Nous trouvons l’épanouissement
o Nous avons fait preuve de réflexion, nous avons cogité et le doute disparaît, nous sommes sûrs de nous.
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1
Modérateurs: Golinvaux Elisabeth

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus