Cafephilos Forums Les cafés philo Problématiques de notre temps : écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie Des interviews et des news intéressantes mais peu diffusées dans les médias. Période fin mars à mi avril 2023

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 26)
  • Auteur
    Messages
  • #6564
    René
    Maître des clés

      Le Dr Campbell s’interroge sur les documents Pfizer détenus par les autorités publiques

      Un résumé :
      Il s’agit du document que Pfizer a remis dès janvier 2021 à tous les gouvernements se rapportant à ses essais thérapeutiques pour la vaccination anti-covid. Le gouvernement australien a rendu public sa version en mars 2023. Quelques extraits traduit ci-dessous. L’original est là.

      Page 4
      “Une inflammation pulmonaire microscopique presque similaire a été observée chez les deux groupes d’animaux (macaques), ceux vaccinés et ceux non-vaccinés après 7/8 jour.

      Page 4
      “Il n’y a pas de mesure prise de la distribution et de la dégradation de l’ARNm.

      “Il n’y a pas de mesure du nombre de protéine spike que l’ARN produit, ni de mesure de sa persistance dans le corps.

      Page 5
      “Les anticorps et les lymphocytes T chez les singes ont rapidement diminué en 5 semaines après la deuxième dose de BNT162b2 (V9), ce qui soulève des inquiétudes quant à l’immunité à long terme”

      Absence d’études de toxicité à doses répétées chez une seconde espèce,

      Absence des études de génotoxicité avec les nouveaux excipients,

      Manque d’études portant sur le potentiel de maladies auto-immunes.

      Page 9

      « Une étude a révélé que parmi les personnes qui s’étaient remises de COVID-19, 100 % avaient des lymphocytes T CD4+ spécifiques à la protéine S dans la circulation et 70 % avaient des lymphocytes T CD8+ spécifiques à la protéine S dans la circulation. = 100 % des personnes infectées naturellement produisent des anti-corps.

      ————————-
      Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

      René Guichardan, café philo d’Annemasse.
      > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
      > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
      Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
      – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
      > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

      #6565
      René
      Maître des clés

        Emma Haziza invitée de Thinkerview
        Lien vers l’interview originale de Thinkerview.

        En bref :

        Les mégabassines permettent seulement à certains agriculteurs “privilégiés” de détourner l’eau naturellement stockée dans les nappes phréatiques en hiver et de l’utiliser l’été venu en cas de sécheresse. En effet, lorsqu’il y a des mesures de restriction d’irrigation, seuls les agriculteurs ayant des mégabassines pourront continuer à arroser malgré les restrictions préfectorales.

        Conséquences : Les cours d’eau naturels se trouvent coupés, par le sous-sol, des nappes phréatiques. Celles-ci ne sont plus alimentées, l’eau s’évapore d’autant plus vite qu’elle reste en surface et qu’elle est utilisée sans réserve. De leur côté, les rivières s’assèchent plus rapidement, on accélère les processus de désertification, on interrompt le cycle de l’eau et on épuise d’autant plus vite nos réserves.

        Ce que l’on sait :
        Le premier utilisateur de l’eau reste le milieu naturel, elle s’infiltre dans les sols et génère à son tour de nouvelles pluies, réapprovisionne les cours d’eau et relance ainsi le cycle de l’eau.
        On observe sur les cartes des territoires couverts par des bassines agricoles le stress hydrique des dernières années. La Californie témoigne aujourd’hui de ce processus de désertification.

        Les prélèvements dans les nappes salées du Tigre et de l’Euphrate ont entraîné eux-aussi la désertification de ces territoires longtemps désignés comme le croissant fertile.

        ————————-
        Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

        René Guichardan, café philo d’Annemasse.
        > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
        > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
        Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
        – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
        > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

        #6566
        René
        Maître des clés

          Nelly Bertrand, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature, répond aux questions de Denis Robert

          Des éléments de constat :
          Un garde des Sceaux qui fait des bras d’honneur à l’Assemblée, un ministre de l’Intérieur qui invente le délit de manifestation illégale, des parquetiers de plus en plus inféodés aux préfets et aux policiers, un conseil supérieur de la magistrature impuissant et corporatiste, une dépression de plus en plus contagieuse chez les 8600 magistrats et les 11000 greffiers, un pays en grève où les manifestants sont menottés et placés en garde à vue, Blast interroge la magistrate pour faire un état des lieux de la justice sous ce gouvernement.

          ————————-
          Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

          René Guichardan, café philo d’Annemasse.
          > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
          > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
          Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
          – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
          > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

          #6569
          René
          Maître des clés

            Enfin, un premier article du Monde Diplo sur la gestion de la Covdi.

            Lien ponctuel ici.

            Lien permanent ici.

            Extrait de l’article ci-dessous.
            (…)
            Dans la très sérieuse revue Vaccine, sept chercheurs relèvent un risque nettement accru d’effets indésirables dans les groupes recevant les vaccins à ARN messager par rapport au groupe placebo (6), et notamment un effet grave pour huit cents injections. À l’instar de Ioannidis, ils appellent à une réévaluation des analyses de bénéfices-risques intégrant une « stratification », qui distinguerait les patients en fonction de leur risque de forme grave, et ne manquent pas de rappeler que pour procéder à de telles analyses les fabricants devraient communiquer les résultats complets des ECR. En outre, nous précise le professeur Peter Doshi, rédacteur en chef du British Medical Journal (BMJ) : « Notre réanalyse reprend les données transmises par les fabricants aux autorités sanitaires, donc sans tenir compte des cas similaires à ceux de Brianne Dressen et de Maddie de Garay. »

            Ces deux noms évoqués par le chercheur incarnent les interrogations sur la non-prise en compte, dans certaines études produites par les laboratoires, de volontaires sains victimes d’effets graves lors de leur participation aux essais des vaccins. L’institutrice Brianne Dressen, alors âgée de 39 ans, est restée handicapée à la suite de la première injection du vaccin d’AstraZeneca, le 4 novembre 2020. Publié en septembre 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM), le texte rapportant les résultats de l’ECR mené sur plus de 32 000 participants concluait que le vaccin est « sûr et efficace pour prévenir les infections symptomatiques et sévères au Covid-19 (7) ». Aucun des effets graves que Mme Dressen a subis n’est répertorié. Son suivi médical par AstraZeneca, prévu pour durer sept cent quatre-vingt-dix jours en vertu du protocole de l’essai, a été interrompu après soixante jours. Malgré la reconnaissance officielle par les Instituts américains pour la santé (National Institutes of Health, NIH) du lien avec le vaccin dans ce dossier, le professeur Eric Rubin, rédacteur en chef du NEJM, a refusé de publier un correctif, ajoutant qu’il faisait suivre au fabricant, « seul à disposer des données sources de l’essai », le courriel dans lequel Mme Dressen lui faisait part de son histoire.

            Une adolescente de 13 ans, Maddie de Garay, en parfaite santé lorsqu’elle fut enrôlée dans l’essai Pfizer, est aujourd’hui en fauteuil roulant, nourrie par un tube naso-gastrique. Son état a été attribué par les responsables de l’ECR à des facteurs psychologiques et n’a donc été correctement répertorié ni dans l’essai, ni dans l’article paru en mai 2021 dans le NEJM (8). David Healy, le pharmacologue et psychiatre qui a expertisé son cas, estime que le diagnostic d’hystérie « est absurde ». Ce professeur estime qu’« au fil des dernières décennies, les médecins sont devenus de moins en moins capables de diagnostiquer les effets toxiques de médicaments et de vaccins. C’est notamment dû à une spécialisation de plus en plus poussée, qui les empêche de discerner des manifestations multisystémiques, fréquentes dans les cas de toxicité ».

            « Depuis trente à quarante ans, l’industrie a une fâcheuse tendance à faire disparaître des statistiques issues de ses essais certains effets indésirables gênants, et les nouveaux modes d’organisation “virtuels” de ces essais lui facilitent la tâche », dénonce Healy, coauteur en 2015 d’une étude remarquée qui a notamment révélé une dissimulation d’un risque de suicide doublé, voire triplé, avec l’antidépresseur paroxétine chez les adolescents, dans un ECR datant de 2001 (9). Dans les essais pour les vaccins contre le Covid-19, les volontaires étaient suivis au moyen d’une application devant permettre de recenser les effets indésirables. Mais, en pratique, ils pouvaient seulement cocher des cases répertoriant des effets bénins (fièvre, douleur au point d’injection, mal de tête, etc.). Pour signaler un effet grave non spécifié, il fallait tenter de joindre le centre. Mme Dressen, notée comme ayant quitté l’essai, en a en fait été exclue, son application ayant été désactivée à distance.

            Irrégularités chez un sous-traitant de Pfizer
            Par ailleurs, ces essais étaient disséminés dans de nombreux centres de plusieurs pays. De tels ECR dits « multicentriques » recourent à des sous-traitances en cascade qui nuisent à la transparence de tout le processus. Ainsi, le nombre de centres impliqués dans l’essai Pfizer sur le sol des États-Unis s’élevait selon les sources de 135 à 153. Ni les responsables du suivi des patients dans les centres, ni les chefs de centre ne disposent d’une vue d’ensemble, ce qui permet au commanditaire de sélectionner les données qu’il souhaite faire connaître. De plus en plus souvent, aucun résultat n’est communiqué, au mépris des obligations légales des fabricants. Ainsi, un audit de l’inspection générale du ministère de la santé américain a révélé que, parmi les récents ECR financés par les NIH — principal bailleur de fonds mondial en la matière —, plus de la moitié n’avaient pas publié de résultats dans l’année suivant leur clôture, au mépris de leurs obligations légales (The-scientist.com, 18 août 2022).

            Le 25 septembre 2020, Mme Brook Jackson, alors directrice régionale de Ventavia, sous-traitant texan d’Icon, société elle-même sous-traitante de Pfizer et chargée de mener une partie des essais cliniques du vaccin à ARN messager, a appelé l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicaux (FDA) pour dénoncer une série d’irrégularités graves commises par son employeur : falsifications de données, défauts de réfrigération des vaccins, levées de « l’insu ». Ce dernier point signifie que participants ou personnel médical savaient qui avait reçu le produit ou le placebo ; ce qui invalide le principe même de l’essai clinique « à double insu » ou « double aveugle ». Le jour même où elle a lancé l’alerte, Mme Jackson a été licenciée par Ventavia. Le 8 janvier 2021, elle a saisi la cour fédérale de Beaumont (Texas) via une procédure qui permet à des particuliers d’intenter une action contre une entreprise au nom de l’État. Elle nous a confié qu’elle ne s’attendait pas à un procès avant le printemps 2024. Depuis, Pfizer a sous-traité à Ventavia quatre autres ECR de vaccins.

            Nous avons sollicité au sujet de l’ensemble de ces questions les instances de régulation intervenant sur le sol français. Ni l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), ni l’AEM ne nous ont répondu. La présidente de la Haute autorité de santé (HAS), Mme Dominique Le Guludec, a souligné que son institution avait régulièrement fait évoluer ses recommandations en fonction des nouvelles données. Sur les effets indésirables, elle reconnaît « leur existence et une sous-déclaration en France, liée à une culture punitive et déstabilisante qui désincite les médecins ». « Tous médicaments confondus, la HAS encourage fortement les professionnels à déclarer ces événements, ajoute-t-elle. Plus largement, pendant la crise sanitaire, nous avons passé énormément de temps à communiquer sur les tests, les vaccins, les traitements, par des conférences de presse et des “réponses rapides” publiées sur notre site et sur les réseaux sociaux. » Pour Mme Le Guludec, « il est normal que la recherche soit assurée par l’industrie, puisque celle-ci tire un bénéfice de la vente de ses produits. La réglementation régissant les essais cliniques et les contrôles auxquels ils sont soumis sont néanmoins très précis ». Une enquête publiée le 16 novembre dernier par le British Medical Journal dévoile cependant des lacunes considérables dans les contrôles sur les ECR aux États-Unis, assorties d’un manque de transparence (10). La même revue s’était intéressée, en juin 2022, à la part des financements de l’industrie dans les budgets des agences sanitaires (89 % pour l’AEM, 65 % pour la FDA) pour souligner les risques que ce facteur faisait peser sur leur indépendance.

            Toutes les tentatives visant à contraindre les firmes à rendre publiques la totalité des données issues des ECR ont échoué. En août 2021, un groupe international de chercheurs a demandé, en vertu de la loi américaine sur l’accès à l’information, à recevoir les données à partir desquelles la FDA avait autorisé le vaccin Pfizer. L’agence, qui avait pris cent huit jours pour examiner ces données, a demandé au juge fédéral texan saisi de l’affaire de lui accorder un délai pour les communiquer… de soixante-quinze ans ! Le magistrat lui a accordé huit mois. Les documents qui commencent à être épluchés montrent notamment que la Maison Blanche a exercé des pressions pour accélérer l’autorisation d’urgence qui faisait pourtant déjà l’objet d’une procédure exceptionnellement rapide. « On peut être en faveur des vaccins Covid-19 et de la transparence — supprimer toutes les obligations et accéder aux données sources est aujourd’hui essentiel pour restaurer la confiance », plaidait en août dernier le cardiologue britannique Aseem Malhotra, spécialiste de santé publique (11).

            (…)
            Le professeur Doshi rappelle qu’il a plaidé pour que les vaccins soient mis à disposition « avec une transparence complète sur l’état de la science » : « On ne disposait d’aucune garantie de sûreté ni d’efficacité, et de nombreuses incertitudes subsistaient à leur sujet. Les gouvernements [ainsi que l’Organisation mondiale de la santé (OMS)], les ont qualifiés de “sûrs et efficaces”, une formule habituelle pour les médicaments mis sur le marché par la procédure usuelle. Dès lors, la vaccination de masse est devenue l’une de ces politiques dont l’ampleur même exclut qu’on en envisage l’échec. » De son côté, la revue en ligne European Scientist appelle à distinguer la défense des vaccins contre le Covid-19 de l’obligation vaccinale. Elle réclame aussi la publication intégrale des données brutes, seul moyen à ses yeux de restaurer la confiance du public vis-à-vis des autorités sanitaires.

            Le 25 octobre dernier, le British Medical Journal déplorait que la FDA ait mis plus d’un an à étudier quatre signaux d’effets indésirables graves survenus chez des personnes âgées après l’injection du vaccin de Pfizer : infarctus du myocarde, coagulation intravasculaire disséminée, thrombocytopénie immunitaire et embolie pulmonaire. La revue signale que dans l’intervalle la FDA n’a émis aucune mise en garde, ni auprès des médecins, ni auprès du public. Sur des sites comme Realnotrare.com, on trouve des dizaines de témoignages de personnes déclarant souffrir d’événements indésirables, parfois gravissimes, depuis leur vaccination, dont ceux de Mmes Dressen et de Garay. La plupart racontent faire face à un mur de déni médical et souvent à une « psychiatrisation », c’est-à-dire que leurs symptômes sont attribués à de l’anxiété, à une dépression, etc. Un avocat marseillais, Me Éric Lanzarone, qui assure représenter trois cents victimes d’effets indésirables des vaccins à ARN messager, a intenté plusieurs actions en leur nom. « Les victimes me sollicitent souvent après avoir entamé des démarches auprès de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (Oniam), relate-t-il, car ce dernier ne leur répond pas ou refuse l’indemnisation sur des bases très contestables, notamment après avoir fait évaluer les dossiers par des experts en situation de conflit d’intérêts. Il écarte aussi systématiquement les effets qui ne figurent pas dans la littérature scientifique, alors que l’on n’a pas assez de recul sur ces vaccins pour exclure toute causalité. » Sollicité, l’Oniam n’a pas répondu à nos questions. Son rapport 2021 fait état de trois indemnisations, pour 243 demandes.

            À la suite d’une pétition, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (Opecst) a entamé en mars 2022 une consultation sur les effets indésirables des vaccins. Une grande partie des auditions ont eu lieu à huis clos, sans compte rendu. Le rapport d’étape, publié en juin, délivre un long satisfecit à la pharmacovigilance française et fait brièvement état des témoignages de patients dont les médecins ont refusé de signaler les réactions auprès de ce système de recueil. Il reconnaît toutefois que la communication publique sur les effets indésirables a été « plus discrète » que celle sur la nécessité de se faire vacciner.

            « On a stimulé les déclarations, tempère Mme Annie-Pierre Jonville-Béra, présidente du Réseau français des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV), notamment en faisant figurer en bas du document remis lors de la vaccination le lien pour les signalements. Les CRPV ont réalisé l’équivalent de cinq années d’activité en un an. Notre travail est de détecter de nouveaux effets indésirables, celui de quantifier leur risque de survenue revient à la pharmacoépidémiologie. »

            Pour les « voix critiques » entendues également par l’Opecst, il aurait fallu consacrer une partie des budgets des campagnes de vaccination aux effets indésirables et à la façon de les signaler. Aure Saulnier, virologue, plaide pour un système de « recueil actif », à l’instar de l’application américaine V-safe. L’Opecst néglige de rappeler que les systèmes de pharmacovigilance passifs « ratent » 82 % à 98 % des effets indésirables, selon l’Académie de médecine.

            « En ne mentionnant pas les effets indésirables et leur mode de signalement dans ses campagnes de communication massives et dans les courriels dont la direction générale de la santé inonde les professionnels de santé, les pouvoirs publics n’ont pas informé loyalement, dénonce le professeur François Alla. Par exemple, les myocardites furent minimisées, qualifiées systématiquement de “bénignes” alors qu’elles pouvaient nécessiter une hospitalisation et des changements de mode de vie pendant plusieurs semaines. Le slogan “Tous vaccinés, tous protégés” constitue une fausse nouvelle au sens premier du terme. Le vaccin ne protège pas contre la transmission du virus. La généralisation de la vaccination à la population adulte, puis aux adolescents, assortie de mesures liberticides, ne reposait pas sur les bases scientifiques habituelles. » Le médecin déplore une « volonté de renforcement du sentiment de vulnérabilité », un « choix construit et assumé de la peur », conjugués à une absence de débat. Dans un récent fascicule cosigné avec la philosophe Barbara Stiegler, il dénonce la consanguinité et la cooptation au sein d’instances qui conseillent, valident puis s’autoévaluent (13).

            « Le gouvernement a repris les projections les plus alarmistes, voire les a empirées, quand cela l’arrangeait, notamment au moment de l’adoption du passe sanitaire, assurent Maxime Langevin et Thomas Starck, qui ont créé le site critique Covid Scenarios sur l’usage des modélisations. Les modélisations communiquées dépendaient du message qu’il voulait faire passer, ce qui pose des problèmes d’honnêteté intellectuelle. Dans son discours de novembre 2020, annonçant un deuxième confinement, Emmanuel Macron affirmait que “quoi que nous fassions”, nous serions à neuf mille réanimations mi-novembre. Ce que ne disait absolument pas le rapport de l’Institut Pasteur. La réalité sera deux fois moindre (14). »

            « Les politiques autoritaires ont considérablement nui à l’adhésion à la vaccination en général et à la santé mentale de la population, avec désormais un tiers de la population française “anxieuse” ou “déprimée”, selon Santé publique France », ajoute Alla. Les prescriptions de médicaments psychotropes ont augmenté en flèche, selon le groupement d’intérêt scientifique Epi-Phare, avec notamment une hausse de 3,4 millions des délivrances d’anxiolytiques de mars 2020 à avril 2021. La défenseure des droits a demandé par deux fois un plan d’urgence pour la santé mentale des jeunes.

            Autocensure des journalistes
            En parallèle, le poids des firmes pharmaceutiques dans tous les domaines de la santé publique s’est accru. Une illustration flagrante : ce n’est pas l’OMS qui a choisi les souches intégrées aux prochaines générations de vaccins contre le Covid, mais les fabricants. Et, fin août, le Wall Street Journal a révélé que la FDA allait se contenter d’études sur des souris pour autoriser des versions « actualisées » des rappels de vaccin à ARN messager. Même les données des tests réalisés sur ces animaux n’ont pas été rendues publiques, assurait alors la revue Science (15), précisant que Pfizer s’était contenté de présenter à la FDA en juin dernier « des résultats préliminaires » portant sur huit souris triplement vaccinées. Les études cliniques ont démarré en septembre ; elles serviront à solliciter une autorisation de mise sur le marché pleine et entière, la FDA n’ayant accordé pour le moment qu’une autorisation d’utilisation d’urgence.

            « Les médias se sont montrés alarmistes durant la pandémie tout en manifestant une volonté de rassurer la population à tout prix au sujet des vaccins, juge Mme Michal-Teitelbaum. Dans la sidération générale, les bases scientifiques des décisions des autorités sanitaires ont peu été remises en question et les journalistes se sont beaucoup autocensurés, accordant aux vaccins un statut sacré, intouchable. Il faut reconnaître que les critiques les plus virulentes et pas toujours fondées venaient souvent de l’extrême droite, ce qui a eu un effet paralysant ; toute critique a ainsi été considérée comme non crédible. »

            L’affaire Ventavia, révélée dans le British Medical Journal, a été minimisée. Facebook a qualifié l’article de « désinformation », incitant la rédaction en chef de la revue à adresser au fondateur du réseau, M. Mark Zuckerberg, une lettre ouverte dénonçant une vérification « inexacte, incompétente et irresponsable (16) ». Un comble a sans doute été atteint avec l’exclusion, par Twitter, de la journaliste californienne Alex Gutentag, qui avait publié des informations sur les essais de vaccins ARN messager sur les enfants. Son compte a été rétabli lorsque la plate-forme a réalisé que ces données provenaient… d’un communiqué de presse de Pfizer.

            ————————-
            Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

            René Guichardan, café philo d’Annemasse.
            > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
            > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
            Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
            – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
            > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

            #6570
            René
            Maître des clés

              Le dernier billet du médecin Gérard Maudrux, toujours aussi factuel et pertinent, depuis le début de la Covid.

              Avec le billet du Monde Diplo, la vérité est sur le point d’éclater.

              ————————-
              Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

              René Guichardan, café philo d’Annemasse.
              > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
              > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
              Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
              – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
              > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

              #6572
              René
              Maître des clés

                L’Office Fédéral de la Santé Publique Suisse publie les chiffres, mais encore faut-il les rendre compréhensibles. Viviane s’en occupe en rendant visible les schémas.

                —————————————-
                Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

                René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
                – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                #6573
                René
                Maître des clés

                  —————————————-
                  Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

                  René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                  > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                  > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                  Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
                  – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                  > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                  #6574
                  René
                  Maître des clés

                    —————————————-
                    Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

                    René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                    > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                    > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                    Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
                    – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                    > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                    #6575
                    René
                    Maître des clés

                      La Ligue des Droits de l’Homme dénonce la dérive autoritaire du gouvernement. Ecouter ici. Durée 42mn

                      —————————————-
                      Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

                      René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                      > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                      > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                      Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
                      – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                      > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                      #6576
                      René
                      Maître des clés

                        —————————————-
                        Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

                        René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                        > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                        > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                        Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
                        – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                        > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                        #6581
                        René
                        Maître des clés

                          Les deux articles du code pénal en question :
                          – Article 122.4
                          “N’est pas pénalement responsable la personne qui accomplit un acte commandé par l’autorité légitime, sauf si cet acte est manifestement illégal.”

                          Or, empêcher la liberté de circuler est illégal.

                          – Article 432.4
                          Le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice de ses fonctions, d’ordonner ou d’accomplir arbitrairement un acte attentatoire à la liberté individuelle est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende.

                          La seconde vidéo ci-dessous vous informe de vos droits et conduites à tenir en cas de garde à vue.

                          —————————————-
                          Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

                          René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                          > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                          > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                          Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
                          – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                          > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                          #6582
                          René
                          Maître des clés

                            Aude Lancelin reçoit en direct Emmanuel Todd, historien et démographe, Charles-Henri Gallois, président de Génération Frexit, et Nicolas Meilhan, ingénieur sur les sujets de l’énergie et membre des Éconoclastes.

                            Un commentaire perso… Les invités ironisent à souhait, mais lâchent quelques vérités sur la gestion de notre pays. Fondamentalement, on ignore s’il faut promettre l’amnistie à nos dirigeants, à condition qu’ils se réforment ou, si nous n’y croyons plus, les condamner déjà.
                            Blague à part, comment se pose le problème ?
                            – La France peut-elle se réformer ? Par exemple, se réindustrialiser ? Théoriquement oui, mais pratiquement, on ne voit personne retourner dans les usines ,
                            – La France peut-elle aller vers une révolution ? Potentiellement, oui, mais on voit mal une France vieillissante lancer des pavés.
                            – Les élites peuvent-elles réagir et penser autrement ? Ce n’est pas dans leur adn ni dans les formations qu’elles ont suivie. On ne les voit pas donner l’exemple.
                            – Les jeunes peuvent-ils changer l’ordre des choses ? Ils votent peu, tendent plutôt à se dépolitiser et à se marginaliser davantage.
                            – La France peut-elle s’appauvrir au point de perdre son autonomie ? L’hypothèse est sérieuse.
                            – L’idée de l’intérêt supérieur de la nation peut-il changer la donne ? On peut ne pas exclure l’idée… mais avec quelle valeur sur le plan de la démocratie, de la justice et de la considération pour autrui, pour des droits humains repensés à l’aune de la crise climatique ?

                            —————————————-
                            Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

                            René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                            > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                            > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                            Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
                            – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                            > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                            #6585
                            René
                            Maître des clés

                              Je n’ai pas de plaisir particulier à écouter Bercoff, (j’en ressens plutôt de l’aversion), Raoult m’est pénible aussi, mais il est question de vie et de mort, et il est préférable de s’attacher aux faits, à leur vérification, plutôt que de s’attarder sur les personnages.
                              Tant que le bilan de la gestion Covid n’aura pas été tiré, il restera dans le refoulé, tandis que le gouvernement continuera sur son mode de gestion adémocratique, armé d’une police qu’il dresse à la violence.


                              Les mainstreams doivent encore en trembler, mais la vérité ne serait plus tarder d’advenir (quoique la mauvaise foi – Sartre, puisse être sans limite, mais elle ne sera pas sans conséquence.)

                              —————————————-
                              Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

                              René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                              > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                              > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                              Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
                              – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                              > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                              #6588
                              René
                              Maître des clés

                                Il est intéressant d’écouter un psychiatre… qui est fier de prescrire aussi peu que possible.

                                —————————————-
                                Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)

                                René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                                > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                                > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                                Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont l’intérêt philosophique nous parait évident.
                                – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                                > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                                #6589
                                René
                                Maître des clés


                                  Ecouter ici. 

                                  Une note :
                                  L’approche est remarquable car elle prend en compte différents regards, ceux des rapports officiels, ceux des scientifiques, ceux des autorités… Bref, un exemple que l’on aimerait voir plus souvent mis en pratique.

                                  Une note personnelle : il y a ce que dit la science, ce que les politiques et des groupes d’intérêts leur font dire. Il y a aussi ce que disent les rapports, les régions (ou des situations) que l’on compare entre elles et qui ne sont pas comparables…Et enfin, il y a ce que montre la réalité : partout où des mégabassines ont été implantées : Californie, Espagne, Euphrate et Tigre.. partout, elles entrainent une désertification des sols. Les mégabassines ne récoltent pas l’eau de pluie, mais elles pompent dans les nappes phréatiques les réserves d’eau, autrement mieux préservées, que si elles sont confisquées en surface pour des groupes d’intérêts.


                                  —————————————-
                                  Ps : voir le sujet suivant ou précédant en parcourant le fil de ce forum (les news, les analyses retenues de ce mois, fin mars à mi avril.)
                                  ————————-
                                  René Guichardan, café philo d’Annemasse.
                                  > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
                                  – Le café philo à la Maison Rousseau Littérature à Genève, le premier vendredi du mois, c’est ici.
                                  Le café philo des ados de Evelaure. Annemasse.
                                  > Lien vers le forum des problématiques de notre temps (écologie, guerre, zoonose, démographie et philosophie.
                                  Ici, nous postons des cours, interviews, conférences dont nous avons apprécié la consistance philosophique
                                  – Lien pour recevoir notre newsletter Cliquer ici, puis sur Rejoindre le groupe.
                                  > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

                                15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 26)
                                • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.