3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #4717
    Fabien
    Maître des clés

      Bonjour,

      Même si nous avons tous des profils sur ce site, je me demandais s’il ne serait pas intéressant de faire une petit présentation non-obligatoire des membres du forum comme cela se fait habituellement.

      Nous pourrions nous présenter de la manière qui nous plait (décalée ou sérieuse) en expliquant ce qui nous a mené à la philosophie. Par ailleurs nous pourrions mettre en avant d’autres intérêts histoire de dévoiler un peu plus des facettes de sa personnalité.

      #4718
      Fabien
      Maître des clés

        Je m’y colle puisque je propose…

        Fabien, habitant en région genevoise. Je suis de première formation biologiste. Des penseurs vulgarisateurs tels Axel Kahn ou encore Albert Jacquard que j’ai pu lire pendant mes études m’ont donné l’envie de découvrir la philosophie. C’est à cette période que les cours de l’université populaire de Michel Onfray commençaient à être diffusés. J’ai pris la balle au bond et la philosophie est maintenant un de mes centres d’intérêt. J’avoue que j’ai encore beaucoup de peine à aller directement aux textes mais avoir beaucoup de plaisir à en lire ou entendre des commentaires de “vulgarisateurs”.
        En parallèle, je fais de la peinture et m’intéresse au monde de l’art.
        Voilà, au plaisir de pouvoir échanger avec vous 🙂

        #4724
        René
        Maître des clés

          René, habitant à Annemasse. On dit de Siddhârta, celui qui devint le Bouddha, qu’il découvrit la souffrance en sortant de son palais. Il tomba nez à nez avec un vieillard, un malade et un mort qu’on emmenait au bûcher. De mon côté, la souffrance, ou du moins, une sorte de mal à vivre m’a toujours un peu saisi les tripes, si bien que la psychologie fût l’un de mes centres d’intérêt. Les religions, les philosophies orientales ont eu ma faveur quelques temps, les systèmes de penser du monde occidental aussi. Mais, quelles que soient ses façons de chercher, il semble bien que l’on soit tenu de construire sa propre cohérence pour pouvoir se tenir debout : cohérence vis-à-vis de soi, cohérence à l’égard d’autrui et de nos manières de faire société, cohérence qu’il nous faut également mettre en rapport avec la pensée des grands auteurs et des savants.

        3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
        • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.