Cafephilos Forums Les cafés philo le jardin de la pensée Rapport Sciences/ Métaphysique

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #5887
    gerl
    Participant

      Notre objectif central ici sera de caractériser deux types de rapports entre la Science et la métaphysique sur deux plans , à savoir :
      — Tous les questionnements de la part des philosophes faits à la Science ;
      — Tout ce qui se rapporte à la manière de spécifier la nature de phénoménologie propre à
      chacune des deux disciplines ; en sachant que , par exemple, les sciences humaines de la
      Science dont l’objet est l’étude et le fonctionnement des processus et en vue des applications
      technologiques et/ou industrielles , à l’étude de la cosmologie …

      La philosophie se divise en plusieurs branches dont l’épistémologie dont il est question ici . Elle a pour but de s’interroger sur les modalités de la pensée scientifique par exemple ; consistant en une étude critique scientifique de sa connaissance :

      sciencesystmique.rtf

      — les sciences humaines ;
      — les sciences naturelles et les sciences de la nature ;
      — les sciences formelles .( Les sciences formelles (ou sciences logico-formelles) explorent déductivement, selon des règles de formation et de démonstration, des systèmes axiomatiques. Les sciences formelles regroupent les mathématiques, la logique et l’informatique théorique.)

      D’autre part , la métaphysique s’oriente volontiers vers tout ce qui se rapporte à la recherche rationnelle ayant pour objet la connaissance des causes de l’univers. Elle a pour aussi objet l’étude des principes premiers de la connaissance de l’être (esprit, nature, Dieu, matière…). Or ma position philosophique dont il est question ici est orientée sur en quoi nous pouvons saisir l’opportunité de rassembler sous forme de ce que j’appellerais ”science systémique” ou bien encore “science dynamique” , qui se présenterait sous une connaissance unifiée , dynamique .

      En effet, les tendances accrues qui ont un impact sur l’environnement , comme le réchauffement climatique et surtout les effets dévastateurs du libéralisme et industriels ayant un impact sur les valeurs humaines qui s’effritent . Tel est le cas , selon le fameux jargon “science sans conscience est ruine de l’âme”. Une telle nouvelle connaissance ainsi unifiée , grâce notamment aux progrès des sciences statistiques et de la robotique naissante , pourrait être utile pour créer une harmonie entre la nature , la science et notre être.

      #5888
      gerl
      Participant
        #5926
        gerl
        Participant

          , c’est à dire un domaine qui permet justement d’unifier autant que possible voire optimiser une harmonie entre les systèmes pour déterminer les paramètres au plus juste du rapport offre/demande…Voilà le sujet ouvert aux débats et discussions éventuels …[/i]

        3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
        • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.