Cafephilos Forums Les cafés philo Pensées critiques à propos des discours sur le conflit Ukraino-Russe Semaine 5. Guerre en Ukraine. Analyse d’un média-mensonge, le théâtre de Marioupole

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #6243
    René
    Maître des clés

      Rappelons notre position de base

      La guerre étant communiquée via des images commentées, les images elles-mêmes étant toujours sous le contrôle de soldats Russes ou Ukrainiens selon qu’elles proviennent de reporters autorisés et donc accompagnés, ou encore qu’elles proviennent directement des autorités Russes ou Ukrainiennes, il convient de les regarder/analyser comme un “message” que veut transmettre le communicant, et non comme étant un fait de réalité.
      Illustration :

      Dans cette vidéo ici, Michel Collon analyse la destruction du Théâtre de Marioupol(durée 10mn, diffusée le 30.03.2022).
      > Michel Collon rapporte l’analyse d’un témoin de Marioupol. Témoignage concordant avec celui d’autres civils.
      > Il analyse ensuite les photos et relève les incohérences (orgine de la photo, prise d’angle), les dates de l’événement.
      > Il s’interroge sur l’intérêt pour la partie ennemie (ici les Russes) de détruire une maternité Russe avec des enfants.
      > De la part des Ukrainiens qui passent ce message, leur motivation de diaboliser l’ennemie fait partie de la guerre, il s’agit de s’attirer la sympathie du monde occidentale, mais aussi celui de sa population.
      > De plus, les militaires ukrainiens sont obligés aux combats de rue, leur meilleure défense consiste à se cacher derrière les civiles, et d’éviter de s’exposer en terrain dégagé.
      ——————————-
      Images provenant du reporter indépendant : Christelle Néant, installée dans le Donbass depuis plusieurs années.

      Ici, le reportage sur la fuite des autorités de Marioupole. Témoignages de civils. Durée 21mn
      ————————————-
      Pour comparer avec les reportages de Christelle Néant et/ou d’Anne-Laure Bonnel qui séjournent dans le Donbass, on peut regarder deux autres formes de reportages par des équipes envoyées sur place.

      La bataille de Marioupol : au cœur des forces russes du Donbass. Cliquer ici
      Les journalistes, présentés comme indépendants, sont envoyés à Marioupol. Certainement sont-ils indépendants des grands médias publics, mais construisent-ils pour autant un récit critique “indépendant” ? Il semble que “oui”, dans les limites que leur impose les militaires qui les accompagnent.
      Ukraine : nos reporters Camille Courcy et Charles Villa ont filmé le début de la guerre (cliquer ici)
      On notera le titre “ronflant” et finalement “menteur” du média Brut, car nous n’assistons pas au début de la guerre, mais à un épisode, alors que les Russes encerclent Kiev. La guerre ne commence jamais par des bombes, mais et selon Michel Collon, par des médias-mensonges.

      ——————————–
      Un article de 4 pages ci-dessous :
      La synthèse sur la guerre russo-ukrainienne d’Anne-Laure Bonnel, reporter de guerre indépendante.Mise en pdf, ici.
      Nous avons trouvé qu’elle était bien documentée et qu’elle retraçait bien le contexte et la montée du conflit depuis l’indépendance de l’Ukraine en 1991, jusqu’à la guerre en février 2022, en passant par les révolutions de 2004 et autres renversements.
      —————————–
      René Guichardan, café philo d’Annemasse.
      > Lien vers les sujets du café philo d’Annemasse, ici.
      > Lien vers notre forum anti-covid, anti complotisme ici.
      – Lien vers notre forum sur le thème de la guerre Russo-Ukrainienne.
      > Vous pouvez nous rejoindre sur notre groupe Signal (cliquer ici)

    Affichage de 1 message (sur 1 au total)
    • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.